Les conditions d’attribution du Prêt à Taux Zéro (PTZ)

Publié le 31 janvier 2018

Véritable coup de pouce pour les primo-accédants, le Prêt à Taux Zéro aussi appelé PTZ est un crédit sans intérêt. Il permet ainsi d’accéder plus facilement à la propriété sous réserve de certains critères. Monemprunt.com vous donne les 5 principaux éléments à savoir.

Quelles conditions remplir pour profiter du PTZ ?

Pour profiter des avantages du Prêt à Taux Zéro, il est essentiel de remplir certains critères. Le bien immobilier que vous allez acquérir doit être votre résidence principale dès son achat ou sa rénovation. Il est également nécessaire que le logement soit votre premier achat immobilier, ou que vous n’ayez pas acheté dans les deux dernières années.

ptz.pngComment est calculé le montant du PTZ ? 

Véritable aide pour l’achat immobilier des primo-accédants, le PTZ prend en compte les ressources des demandeurs qui ne doivent pas dépasser un certain montant. Sont également pris en compte la localisation du logement et le nombre de personnes au sein du foyer. Monemprunt.com met à votre disposition un outil de simulation de crédit immobilier avec PTZ afin de vous permettre de savoir à quel montant vous pouvez prétendre.

Quel pourcentage de mon achat le PTZ peut-il rembourser ?

Tout dépend des situations, mais le PTZ peut constituer au maximum 40 % du montant de votre achat immobilier. Dans tous les cas, le Prêt à Taux Zéro ne peut financer qu’une partie de votre projet.

À quels biens immobiliers s’applique le PTZ ? 

Le PTZ peut financer différentes opérations, à savoir l’achat d’un logement neuf, l’achat d’un logement ancien avec travaux ou encore l’achat d’un logement ancien dans le cadre de la vente du parc social.

Quelle est la durée de remboursement ?

Tout comme le montant du PTZ, la durée de remboursement de ce dernier est dépendante de vos revenus, de la situation géographique du logement et de la composition du ménage. Le remboursement du PTZ se fait en deux temps. La première phase de paiement se fait en différé sur une période allant de 10 à 15 ans. Au terme de cette période, la deuxième phase débute au cours de laquelle vous commencez à rembourser le PTZ.