Assurance de prêt : quels sont les critères à surveiller lors du choix ?

L’assurance d’un crédit immobilier peut représenter une part importante du coût total de votre projet. Souvent imposée par les établissements bancaires - qui se protègent en cas de défaillance de l’emprunteur - l’assurance de prêt vous protège également en cas d’incident. Son choix est primordial et ne doit pas être négligé. Quels sont les critères essentiels à surveiller ? Nous nous intéressons aux points essentiels que vous devez regarder afin de sélectionner un contrat au meilleur taux et adapté à votre situation.

Les garanties et leur sélection selon vos besoins

Légalement, l’assurance de prêt n’est pas une obligation dans le cadre d’un crédit immobilier. Il n’existe pas une liste de garanties dont la souscription est obligatoire afin d’obtenir un financement. Mais alors, comment fonctionne l’assurance de prêt ? Au sein des différents contrats, on retrouve des garanties que l’on peut qualifier d’incontournables - car souvent exigées par le prêteur - et des garanties optionnelles ou facultatives, à ajouter selon votre besoin.

Parmi les garanties incontournables et souvent inévitables pour obtenir un financement, on retrouve l’assurance décès et la garantie invalidité.

  • La garantie décès permet le remboursement du capital restant dû en cas de décès de l’emprunteur. La banque récupère la somme prêtée, et les proches n’ont pas à assumer le crédit et le montant qui restait encore à honorer. Cette garantie est indispensable pour obtenir un crédit, aucun établissement n’acceptant de prendre le risque de vous financer sans cette couverture.
  • En ce qui concerne la garantie invalidité, elle permet comme son nom l’indique une prise en charge des mensualités pendant une période d’invalidité. Attention aux options et à l’évaluation de l’invalidité indiquée au contrat. Regardez le détail des garanties et le taux d’invalidité nécessaire pour une prise en charge. Selon les contrats, ce point peut varier. Pour le même taux d’invalidité, deux contrats peuvent ne pas vous apporter la même prise en charge de mensualités. L’un va vous indemniser, l’autre pas du tout.

En plus de ce socle de protection, pensez aux garanties optionnelles : l’assurance perte d’emploi est l’une des plus utilisés. Si vous perdez votre emploi - et donc vos revenus - l’assurance entrera en jeu. Idem pour la garantie incapacité, qui peut vous permettre un remboursement de vos mensualités en cas d’arrêt de travail. Ces garanties moins fréquentes et moins déterminantes pour obtenir un financement sont peut-être intéressantes pour vous. Alors exigez-les, et cherchez une offre au meilleur coût qui les intègre.

Notre conseil : toute garantie qui peut figurer dans d’une assurance de prêt présente un intérêt, selon votre situation et votre besoin. Ne négligez pas des garanties optionnelles simplement à cause de leur coût. Si elles vous apportent une protection forte et utile, y souscrire est recommandé.

garanties.jpg

Les exclusions de garantie

Faire le choix parmi les garanties qui vous sont utiles, c’est une première étape. Ensuite, vous devez vous intéresser aux exclusions de garantie. Une exclusion de garantie est une clause qui évoque un cas dans lequel la couverture pour les risques garantis ne sera pas activée, ne vous permettant pas une prise en charge.

Il existe deux grands types d’exclusions de garanties : les exclusions générales (pour lesquelles l’assurance de prêt n’entre jamais en jeu), et les exclusions particulières, qui sont des limitations de garanties.

  • Les exclusions de garantie générales sont listées dans le Code des assurances et s’appliquent à l’ensemble des contrats d’assurance de prêt. Parmi elles, on retrouve notamment les conséquences des faits de guerre, d’émeutes, d’actes de terrorisme, d’explosion nucléaire ou de sabotage. De même, les situations issues d’un fait volontaire de l’assuré ne font jamais l’objet d’une indemnisation par votre assurance emprunteur. Ainsi, on retrouve parmi les exclusions générales le délit, le crime, l’accident en état d’ivresse ou encore la fraude et la tentative d’escroquerie.
  • Les exclusions de garantie particulières son propre à chaque assureur. Selon votre profil, l’assurance peut comporter des garanties qui vont venir limiter votre prise en charge. On remarque ainsi des exclusions de garantie en fonction de l’âge, de l’état de santé, de la pratique d’un sport à risque ou encore de l’exercice d’un métier dangereux. Parmi ces limitations de garantie, on retrouve également fréquemment le cas des sinistres consécutifs à un séjour à l’étranger.

Comment connaître le détail des exclusions de garanties parmi les contrats qui vous sont proposés ? Si un assureur accepte de vous couvrir pour toutes les garanties que vous demandez sans exclusion ni surprime, alors vous disposez de la protection maximale. Si vous recevez une proposition avec des conditions particulières, alors vous faites l’objet d’une exclusion partielle. Enfin, si une ou plusieurs garanties vous sont refusées, alors vous faites l’objet d’une exclusion totale.

Notre conseil : n’hésitez pas à poser des questions et à obtenir toutes les informations que vous souhaitez pour comprendre un contrat. Que vous échangiez directement avec le conseiller d’une assurance ou avec votre courtier, vous devez avoir toutes les cartes en main pour prendre votre décision.

assure prêt.jpg

Les délais d’indemnisation et de couverture

Vous avez un contrat protecteur avec de bonnes garanties ? Vous faites l’objet de certaines exclusions, mais vous en avez conscience et elles vous conviennent ? Il reste encore un point très important à surveiller : celui des délais. Le délai de franchise et le délai de carence.

Le délai de franchise est le délai que peuvent inclure certains contrats d’assurance de prêt pendant lequel aucune indemnisation n’est versée après la survenue du sinistre. Ce délai peut être de 3 à 6 mois, et être appliqué à plusieurs garanties. Le délai de franchise est une période transitoire, pendant laquelle l’assureur vérifie les circonstances de l’événement pour lequel vous sollicitez une indemnisation. Il est modulable et doit attirer votre attention.

Le délai de carence correspond à la période pendant laquelle la couverture n’est pas active après la date de signature du contrat. Oui, pour certaines garanties, il faut attendre de 1 à 12 mois avant que la couverture souscrite puisse être utilisée.

Les délais de carence et délais de franchise sont très importants. Selon leur durée, ils peuvent rendre un contrat en apparence protecteur bien moins intéressant lorsqu’un sinistre survient. Vérifiez que ces délais - et en particulier le délai de franchise - sont les plus courts possibles.

Notre conseil : face à des contrats qui apportent le même niveau de protection, privilégiez celui dont les délais de franchise sont les plus courts. En cas d’accident ou de sinistre, votre indemnisation sera plus rapide.

Le coût de l’assurance de prêt

La prime de votre assurance de prêt immobilier est évidemment un critère à surveiller et à évaluer pour faire votre choix. En ayant en tête les garanties nécessaires pour vous et les conditions que vous souhaitez, partez à la recherche de la meilleure offre. Pour cela, utilisez la comparaison. Vous pouvez faire confiance à un courtier comme monemprunt.com qui va vous aider à trouver plusieurs offres.

En fonction de leurs critères d’évaluation du risque et de leur barème interne, les assureurs vous apporteront une réponse. Vous pouvez très bien obtenir une offre très alléchante chez un assureur, et au contraire une proposition très coûteuse ailleurs. Comment expliquer cela ? Car comme les banques avec le crédit, les organismes d’assurance ont des profils pour lesquels ils ont des offres adaptées, et au contraire des profils pour lesquels leur offre n’est pas en phase.

Notre conseil : simplifiez votre recherche d’assurance de prêt immobilier avec les services d’un courtier spécialiste tel que monemprunt.com. En plus de la garantie de trouver un taux faible, le courtier va vous épauler grâce à son devoir de conseil. Il peut vous aider à déterminer les garanties importantes pour vous et choisir des garanties optionnelles utiles. En résumé, un conseiller bien utile pour faire des économies et vous apporter plus de sérénité pendant le remboursement de votre crédit.

Passer par un courtier pour son prêt immobilier 

Afin d'obtenir les meilleures conditions pour son prêt immobilier, faire appel à un courtier en immobilier est la meilleure solution. Monemprunt.com est un courtier en ligne gratuit qui négociera pour vous un prêt immobilier au meilleur taux. Par son pouvoir de négociation et sa relation préférentielle avec les banques, votre expert dédié obtiendra pour vous le meilleur prêt immobilier ainsi qu'une assurance emprunteur à moindre coût. Il vous suffit de faire une estimation en quelques clics et un expert pourra répondre à toutes vos questions.

Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Assurance de prêt
L’assurance d’un crédit immobilier peut représenter une part importante du coût total de votre projet. Souvent imposée par les établissements bancaires - qui se protègent en cas de défaillance de l’emprunteur - l’assurance de prêt vous protège également en cas d’incident. Son choix est primordial et ne doit pas être négligé.
assurance
Vous effectuez un rachat de votre crédit immobilier ou vous renégocier le taux au sein de votre établissement bancaire ? Pensez également à vous intéresser à l’assurance du prêt. En effet, il est possible de faire coup double et d’obtenir de meilleures conditions également pour le taux de l’assurance.

Trouvez le meilleur prêt

Essayez, c'est gratuit!


3 min
J'estime mon prêt