Quel crédit pour un investissement locatif ?

Ecrit le 8 juin 2018 par monemprunt.com

Investir dans l’immobilier est un choix que réalisent de nombreux Français chaque année. Placer son argent dans la pierre possède un côté rassurant, et c’est ce qui explique que 8 % des ménages soient propriétaires d’au moins un logement mis en location (chiffre Insee). Réaliser un investissement locatif vous tente ? Pour réussir cette opération, le choix du bon crédit est primordial. Voici nos conseils pour retenir l’offre la plus adéquate.

04_Qu-est-ce-qu-un-courtier-immobilier-720.jpgChoisir son investissement locatif

Avant de solliciter une banque pour obtenir un financement et réaliser votre investissement locatif, vous devez déterminer vos objectifs et la nature de l’achat que vous souhaitez réaliser. Qu’il s’agisse de préparer votre retraite, de réduire vos impôts ou de vous constituer un petit revenu complémentaire rapidement, un investissement locatif peut vous apporter beaucoup, tout en diversifiant votre patrimoine.

  • Déterminez le type de logement dans lequel vous souhaitez investir. Un petit logement à louer à un étudiant ou une personne seule ou au contraire une grande maison ou un appartement de taille généreuse pour une famille ;
  • Choisissez entre le neuf et l’ancien. Acheter un bien neuf apporte de réelles garanties comme le parfait achèvement ou la garantie décennale. Mais l’ancien se révèle souvent moins cher, avec une situation au cœur des villes imprenable ;
  • Intéressez-vous à l’impact fiscal de votre investissement. Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt ou déduire certains travaux de vos dépenses ;
  • Pensez également à la mise en location. Allez-vous proposer le bien vide ou meublé. La location meublée induit une rotation plus importante des locataires, mais permet des loyers plus élevés.

Toutes ces questions n’ont pas de lien direct avec le crédit que vous allez choisir pour votre investissement locatif ? Au contraire, elles sont essentielles. C’est en effet en ciblant de manière précise un bien avec sa situation, sa superficie et en connaissant les aides auxquelles vous aurez droit que vous pourrez déterminer votre enveloppe globale et le montant du crédit nécessaire.

Choisir le bon crédit pour son investissement locatif

Pour financer un investissement locatif, le recours à un prêt immobilier est une excellente solution. Bien entendu, si vous disposez d’une épargne suffisante pour pouvoir acheter au comptant un appartement ou une maison à mettre en location, ne vous en privez pas ! Mais ne négligez pas pour autant le recours au crédit. Pourquoi ?

Car avec des taux relativement bas, et surtout une durée de remboursement adaptée, un crédit pour un investissement locatif vous apportera une belle rentabilité. La durée du crédit est en effet déterminante afin d’obtenir un investissement locatif rentable.

  • Une durée de remboursement courte vous permettra d’accéder à un crédit avec un taux d’intérêt faible, mais nécessitera des mensualités élevées, qui ne seront pas toujours couvertes par le loyer. Cela risque de faire vaciller l’équilibre financier de votre projet, et même de fragiliser vos comptes en cas d’absence de locataire ou d’impayés qui se multiplient ;
  • Une durée de remboursement longue impliquera nécessairement un taux d’intérêt plus élevé, mais des mensualités plus basses, et parfois même inférieures au montant du loyer affiché. Cela vous permettra dans le meilleur des cas de vous constituer une réserve pour faire face à certaines dépenses inévitables avec un investissement locatif (petites réparations, remplacement d’équipements vieillissants, ménage après le départ d’un locataire).

Comment faire le bon arbitrage et choisir la durée de remboursement qui colle le mieux à votre projet ? Il faut se reporter aux critères que nous avons vu précédemment (nature du bien, superficie, situation) et déterminer sa valeur locative. Si vous investissez dans un appartement que vous pourrez louer à 400 € par mois, essayer d’obtenir un crédit dont les mensualités seront voisines de cette somme.

Faire se correspondre loyer et mensualité de crédit n’est pas une règle gravée dans le marbre. Certains investisseurs peuvent en effet souhaiter un remboursement accéléré et des mensualités très élevées afin de devenir propriétaire plus rapidement. Au contraire, avec une stratégie à long terme, vous pouvez étaler le crédit sur une durée plus longue, et dégager une petite marge chaque mois. À chaque projet son objectif.

Notre conseil : l’investissement locatif est le seul placement que vous pouvez financer à l’aide d’un crédit bancaire. Utilisez la possibilité de réaliser un investissement locatif qui se finance en grande partie grâce aux revenus locatifs perçus. En vous reposant sur un financement bancaire à 100 %, vous pouvez réduire totalement votre apport et ainsi garder de l’épargne tout en vous construisant un patrimoine. Malin.

Le taux du crédit, critère essentiel pour la fiscalité de votre investissement

Rechercher le taux de crédit le plus bas possible pour financer votre investissement locatif doit-il être votre priorité ? Non ! Alors que pour l’achat d’une résidence principale, les spécialistes s’accordent à dire qu’un taux bas est essentiel, ceci s’avère moins déterminant pour un investissement locatif.

En effet, les intérêts d’emprunt liés au crédit immobilier que vous allez souscrire pour votre investissement locatif sont totalement déductibles des loyers. Vous pouvez déduire chaque année les intérêts de votre prêt des loyers perçus, dans la limite de ces loyers. Mais avec un taux de crédit très bas, et des intérêts plus faibles, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser de manière optimale cette déduction… et voir le reliquat de vos revenus fonciers s’ajouter à vos revenus imposables !

Ainsi, à vouloir profiter d’un taux de crédit bas, vous serez peut-être dans l’obligation de devoir payer des impôts sur les revenus perçus, et même régler les contributions sociales (CSG / CRDS) afférentes.

Choisir un crédit immobilier pour financer un investissement locatif nécessite une bonne réflexion en amont, et un échange construit avec votre conseiller. Ne négligez pas cette préparation avant de vous lancer et de valider une offre de crédit. La rentabilité globale de votre projet dépend énormément du choix du bon crédit. Alors pour vous guider, n’hésitez pas à faire confiance à notre équipe.

Monemprunt offre une solution gratuite en ligne que vous pouvez essayer ici