5 conseils pour obtenir le meilleur prêt immobilier

Vous êtes prêts à vous lancer dans votre projet immobilier ? Vous avez repéré le bien de vos rêves et souhaitez maintenant obtenir le financement aux meilleures conditions avec un taux bas et un coût total du crédit réduit ? Voici les 5 conseils à retenir pour obtenir le meilleur prêt immobilier pour votre projet.

money-2724248_640.jpg

1. Présentez une situation professionnelle stable

Il est important d’afficher une situation professionnelle constante et durable. En effet, le niveau de vos revenus ne suffit pas, ce qui est étudié par les banques est la stabilité professionnelle. Ce critère est prioritaire pour garantir votre capacité à honorer les crédits en cours et à venir de façon durable.

Les banques préfèrent un couple avec des revenus plus faibles et une vraie stabilité professionnelle (CDI depuis plusieurs années, bonnes perspectives d’employabilité). Elles ne suivront pas le projet de ménages avec des revenus élevés ou une épargne forte mais dont la situation professionnelle est instable (pas de CDI, argent issu d’une donation ou d’un héritage par exemple).

2. Ayez une bonne situation bancaire

Pour obtenir un accord de la part de la banque pour votre crédit immobilier, un critère essentiel sera évalué : votre relation avec la banque ou vos banques. Il s’agit de présenter une situation bancaire équilibrée, c’est-à-dire ne pas être à découvert régulièrement, ou encore de ne pas avoir fait l’objet d’incidents de paiement récemment.

Même avec des revenus modestes et une épargne réduite, il est important de montrer à votre interlocuteur que vous savez gérer un budget, et que vous ne comptez pas sur la banque pour être votre rempart en cas de problème. Vos extraits de compte (compte courant et relevés d’épargne) vous seront demandés pour évaluer votre situation financière et juger de votre sérieux en matière de gestion financière.

Vous devrez fournir vos 3 derniers relevés de compte ainsi que ceux de votre conjoint si concerné. Si vous avez plusieurs banques, il faudra fournir les relevés des différentes banques. Avant d’effectuer une demande de prêt, pensez donc à assainir votre gestion de compte pour éviter de communiquer des relevés avec des périodes en négatif, des rejets de paiement, des chèques refusés, etc.

3. Prévoyez un apport personnel pour votre prêt

La question de l’apport personnel est essentielle dès lors que l’on parle de crédit immobilier. En effet, si le fait de disposer d’un apport n’est pas obligatoire, il est toutefois souvent déterminant pour obtenir des conditions de taux plus attractives. Les banques ont tendance à refuser de financer l’achat d’un bien au-delà de la valeur de ce dernier.

En effet, lorsque vous achetez un bien immobilier, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, des frais inhérents à cet achat vous seront demandés. On parle alors de frais d’acte, appelés par simplification « frais de notaire ». Ces frais ne constituent en rien une partie de la valeur du bien immobilier.

C’est pourquoi les banques refuseront quasi-systématiquement de couvrir les frais d’acte et financeront uniquement tout ou une partie du prix de votre bien immobilier. Les frais d’acte correspondent à 7 ou 8% du prix du bien, c’est ce montant qu’il faudra financer à minima par votre apport.

Si vous possédez un apport plus important, vous pouvez le mobiliser au-delà de ce pourcentage. Plus votre apport est conséquent, moins votre recours au crédit sera élevé, ce qui réduira le coût total de l’opération. Il est important toutefois de trouver le bon équilibre entre financement à crédit et apport personnel si vous possédez une épargne, afin de ne pas la mobiliser intégralement. En effet, il serait dommage de vous exposer aux imprévus en réduisant votre épargne de manière trop forte ! D’autant que les conditions de taux actuelle sont extrêmement attractives.

coins-1726618_640.jpg

4. Maitrisez votre taux d’endettement

Lorsque vous sollicitez une ou plusieurs banque(s) pour financer l’achat d’un bien immobilier, votre taux d’endettement est au cœur du montage financier. Le taux d’endettement est le pourcentage qui désigne le total de vos mensualités de crédits au regard des revenus dont vous disposez.

Un taux d’endettement de 33 à 35% est le seuil. Cela signifie que vos crédits cumulés (crédits en cours ainsi que nouveau crédit immobilier) ne doivent pas peser pour plus d’un tiers de vos revenus disponibles.

  • Au-delà de 33 à 35%, les banques jugent que le risque de défaut de remboursement est trop important. Ainsi, elles vous recommanderont de réduire votre enveloppe budgétaire, ou de revoir le montant de la mensualité, en étalant le crédit sur une nouvelle durée ;
     
  • L’appréciation du taux d’endettement via le taux n’est qu’une façon de voir les choses. En effet, il est aussi important de considérer les revenus du foyer, et notamment ce que l’on désigne comme le « reste à vivre ». Ainsi, un foyer dont les revenus mensuels sont par exemple supérieurs à 5 000€ pourra déroger à la règle des 33% d’endettement. Pourquoi ? Car un taux d’endettement plus élevé ne va pas mettre à mal les finances quotidiennes du ménage, ses revenus étant confortables.

5- Développez une relation gagnant-gagnant avec la banque

Vous avez besoin des services d’une banque pour vous prêter de l’argent et réaliser votre achat immobilier ? N’oubliez pas pour autant que la banque elle aussi doit trouver son intérêt à vous accompagner. Elle percevra une rémunération sur le crédit qui vous est octroyé, via le taux d’intérêt, et sur les sommes que vous verserez chaque mois (vos revenus).

Il est intéressant de « jouer le jeu » de la banque si vous voulez obtenir des conditions avantageuses. Comment ? En ayant une approche gagnant-gagnant avec la future banque. La domiciliation des comptes dans la banque qui va vous aider à financer votre projet immobilier est souvent exigée. Pour montrer que vous voulez faire confiance à la banque et que vous êtes un client impliqué, nous vous recommandons de prendre à minima une carte bancaire et l’assurance du logement objet du financement.

Autant d’efforts que vous faites et qui montrent votre implication. Vous pourrez bénéficier dans ce cadre de tarifs ajustés. Mieux, vous lancez votre relation avec la banque de la meilleure manière.

Sachez qu’avec les services de mobilité bancaire, il est désormais simple de changer de banque. Si l’offre de crédit que vous souhaitez retenir n’est pas émise par votre banque actuelle, vous pourrez donc migrer vos comptes et votre épargne sans effort, la nouvelle banque se chargeant de toutes les formalités.

Conseil bonus : faire confiance à un courtier immobilier

Trouver le bon crédit immobilier nécessite du temps et des conseils. Ne négligez pas les efforts nécessaires, de sérieuses économies sont à glaner.

Afin d'obtenir les meilleures conditions pour son prêt immobilier, faire appel à un courtier en immobilier est la meilleure solution. Monemprunt.com est un courtier en ligne gratuit qui négociera pour vous un prêt immobilier au meilleur taux.

Par son pouvoir de négociation et sa relation préférentielle avec les banques, votre expert dédié obtiendra pour vous le meilleur prêt immobilier ainsi qu'une assurance emprunteur à moindre coût.

Il vous suffit de faire une estimation en quelques clics et un expert pourra répondre à toutes vos questions.

Estimez votre crédit en quelques clics www.monemprunt.com

Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Courtage immobilier
Vous êtes prêts à vous lancer dans votre projet immobilier ? Vous avez repéré le bien de vos rêves et souhaitez maintenant obtenir le financement aux meilleures conditions avec un taux bas et un coût total du crédit réduit ? Voici les 5 conseils à retenir pour obtenir le meilleur prêt immobilier pour votre projet.
Courtage immobilier
Vous avez déjà souscrit un emprunt immobilier, mais souhaitez profiter de la baisse des taux d’intérêt ? Il est possible d’entreprendre une renégociation ou un rachat de votre crédit immobilier.

Trouvez le meilleur prêt

Essayez, c'est gratuit!


3 min
J'estime mon prêt