Le PTZ : qu’est-ce que c’est ? Quelles sont les évolutions à venir ?

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Acheter un logement est un investissement financier des plus importants et se renseigner sur les aides auxquelles on peut prétendre est primordial.

Parmi ces aides, l’une des principales se trouve être le PTZ, ou Prêt à Taux Zéro, qui est un prêt immobilier sans frais de dossier, destiné à faciliter l’accession au logement.

pret-taux-zero.jpgLe PTZ : pourquoi, pour qui ?

Comme toute aide financière, le PTZ est soumis à plusieurs conditions et ne peut être attribué seulement si ces conditions sont remplies par l’emprunteur qui en fait la demande. Pour pouvoir bénéficier du PTZ, il ne faut pas avoir été propriétaire depuis au moins deux ans et respecter un certain plafond de revenus. C’est votre cas ? Sachez également que le Prêt à Taux Zéro est calculé selon 5 critères, à savoir : vos revenus, votre localisation, le nombre de personnes au sein de votre foyer, le prix de votre acquisition et votre apport personnel. Le PTZ peut servir à financer la construction d’un logement, mais aussi l’acquisition d’un logement neuf en vue de sa première occupation.  Le PTZ concerne principalement les primo-accédants souhaitant réaliser l’achat de leur résidence principale.

Quels types de biens le PTZ peut-il financer ?

Notez que l’achat financé par le PTZ doit être effectué dans le neuf ou dans l’ancien, seulement dans le cas où l’acheteur y effectue des travaux de rénovation représentant plus de 25% du coût global de l’acquisition. Toutefois, ces travaux doivent respecter certains critères prédéfinis. Il doit s’agir d’une création de surface habitable, ou bien de travaux de modernisation, d’assainissement, ou encore d’un aménagement de surface habitable. Enfin, le PTZ peut également servir à financer des logements anciens faisant l’objet d’une rénovation visant à réaliser des économies d’énergie. Pour savoir si vous pouvez prétendre au PTZ et définir le montant qui peut vous être accordé, un simulateur est à votre disposition sur notre site.

Quelles évolutions peut-on attendre du PTZ ?

Le Prêt à Taux Zéro est reconduit pour une durée de 4 ans avec de nouvelles évolutions et un périmètre géographique réduit. D’ici fin 2017, de nouvelles évolutions devraient être mises en place, sous réserve de confirmation. Ces nouvelles évolutions concernent notamment la modification du mode de calcul du revenu plancher qui sera désormais égal au montant de l’opération divisé par 9, au lieu de 10 initialement. La condition de performance énergétique n’est plus nécessaire, c’est-à-dire que l’emprunteur ne doit plus justifier le respect de la RT 2012 ou du label BBC. Enfin, les logements issus du parc HLM vendus à un prix strictement inférieur à l’estimation réalisée par France Domaines sont dès à présent éligibles aux PTZ.

Notez que jusqu’à la fin de cette année, le PTZ dans le neuf sera exclusivement proposé dans les zones tendues, à savoir A, A bis et B1. En 2018, une nouvelle modification géographique aura lieu. Le PTZ dans le neuf en zone B2 sera disponible mais réduit à 20% du montant de l’acquisition. En 2019, le dispositif ne sera plus proposé dans les zones B2 ou C. Concernant le PTZ dans l’ancien nécessitant des travaux, seulement les zones B2 et C seront concernées dès 2018.