Mon courtier en crédit immobilier peut-il être gratuit et proposer des services de qualité ?

Le marché du courtage en crédit immobilier est composé de nombreux acteurs. Ils agissent dans l’intérêt de leurs clients et permettent de trouver des offres à des conditions bonifiées. Les courtiers jouent un rôle central pour les candidats à l’achat qui veulent optimiser leur investissement. On retrouve des courtiers payants, qui facturent leurs honoraires aux emprunteurs, et des courtiers gratuits, sans frais. Un courtier gratuit est-il par définition moins bon, avec un service moins complet et des offres moins attractives ? Pas du tout ! Votre courtier en crédit immobilier peut être gratuit et proposer un service de haute qualité. La preuve.

Qu’est-ce qu’un courtier gratuit ?

Le terme de « courtier gratuit » désigne un courtier dont le travail de création du dossier puis de recherche du meilleur prêt immobilier n’est pas facturé au client. En tant que client emprunteur, vous n’avez pas de frais à régler (ni frais de dossier ni frais de recherche ou commission). Le courtier gratuit travaille gratuitement ? Non, évidemment ! Mais sa rémunération est transparente pour vous. Vous ne le payez pas directement.

Comprendre la rémunération d’un courtier

Pour comprendre comment un courtier gratuit travaille, il faut s’intéresser à la composition des honoraires d’un courtier de manière globale et comparer la façon dont se rémunèrent les courtiers, gratuits ou payants.

tab.PNG

La rémunération d’un courtier gratuit

Un courtier gratuit se rémunère uniquement via l’accord passé avec la banque que vous retenez finalement pour votre crédit immobilier. C’est le cas notamment de monemprunt.com : pas de frais de dossier, ni de commission de la part de monemprunt.com qui se rémunère auprès de la banque sélectionnée par vos soins. La rémunération d’un courtier payant Un courtier payant se rémunère via l’accord passé avec la banque que vous retenez finalement pour votre crédit immobilier et y ajoute des frais que vous payez en complément. Une « double rémunération » pour le courtier qui facture une seconde fois son service au client. La banque et le client sont appelés à payer, soit un double commissionnement sur un même dossier !

Profitons de ce détail au sujet des frais de courtage pour vous rappeler une règle importante. Vous ne devez jamais avancer d’argent, que vous travailliez avec un courtier gratuit ou un courtier payant : « Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent », précise l’article L322-2 du Code de la consommation. N’avancez aucune somme sous prétexte de créer votre dossier ou de lancer des démarches.

 

Un courtier payant est-il meilleur qu’un courtier gratuit ?

Maintenant que nous avons détaillé la composition de la rémunération de chaque courtier, une autre question mérite une réponse : est-il préférable de choisir un courtier payant ? En rémunérant votre courtier, avez-vous l’assurance de bénéficier à coup sûr de meilleures offres et de conditions de crédit bonifiées ? Non.

Tant la qualité du service que les conditions de crédit obtenues ne dépendent pas directement du modèle de rémunération de votre courtier. Pour vous faire bénéficier de conditions de crédit meilleures que le marché, et vous aider à trouver une offre qui correspond à votre besoin, votre courtier possède plusieurs leviers… déconnectés de sa rémunération.

La constitution du dossier

Votre courtier doit compiler toutes les informations qui vous concernent en réalisant un dossier complet. Plus ce dossier est complet et permet de comprendre votre besoin, plus il sera simple à défendre et à proposer auprès de plusieurs banques. Selon les courtiers, les dossiers ne sont pas toujours aussi bien ficelés ! Voilà une première différence majeure qui peut justifier une différence de traitement par les banques. Ces dernières aiment les dossiers bien réalisés et sans zones d’ombre. Ce ne sont pas obligatoirement les courtiers payants qui réalisent les dossiers les plus clairs.

La qualité de son réseau de partenaires

Une fois le dossier réalisé, votre courtier va solliciter son réseau de partenaires bancaires. Il s’agit là encore d’un élément différenciant. Selon les courtiers, le réseau n’est pas toujours composé des mêmes établissements bancaires. Le travail de maillage local et les partenariats et accords passés varient d’un courtier à un autre. Un courtier payant possède un meilleur réseau qu’un courtier gratuit ? Non. Surtout, il ne faut pas croire qu’il existe des taux spéciaux pour les courtiers payants et des taux spécifiques aux courtiers gratuits.

Les grilles proposées ne sont pas différenciées. Selon votre profil et votre besoin de financement, vous pouvez obtenir un crédit avec un taux plus bas via un courtier gratuit plutôt qu’avec un courtier payant, ou inversement.

Vous le voyez, votre courtier en crédit immobilier peut être gratuit et proposer des services de qualité. Mais alors, comment faire votre choix ? Comment décider de travailler avec un courtier plutôt qu’un autre ? Privilégiez un courtier envers lequel vous avez une vraie confiance, qui propose une information claire et un fonctionnement simple.

Découvrez par exemple le process en 4 étapes mis en place par monemprunt.com. Un service toujours gratuit avec votre conseiller privé qui vous permet de recevoir votre pré-accord et 3 propositions personnalisées en quelques minutes seulement !

A vous de jouer !

Vous pouvez dès à présent réaliser une estimation de prêt en 5 minutes sur notre site pour savoir si votre projet est finançable, et acheter le bien immobilier dont vous rêvez

Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

courtiers
Qu’est-ce qu’un courtier ? Trop souvent, ce métier essentiel est mal compris et sa fonction mal perçue. Beaucoup d’emprunteurs à la recherche d’un crédit immobilier ou d’une assurance voient dans le courtier un simple commercial… erreur
Frais de notaires

L’achat d’une maison ou d’un appartement entraîne des frais supplémentaires, communément appelés frais de notaire. Qui paie les frais de notaire ? Comment les estimer ? Ces frais d’acquisition du logement s’ajoutent au coût d’achat total du bien.

Trouvez le meilleur prêt

Essayez, c'est gratuit!


3 min
J'estime mon prêt