Jeune couple et petit budget : comment obtenir un bien abordable à deux ?

Ecrit le 25 mars 2019 par monemprunt.com

Être propriétaire. Ce rêve, des milliers de français l’accomplissent chaque année. Parmi eux, de jeunes couples qui, comme vous, n’ont pas forcément un budget extensible. Devenir propriétaire n’a pas obligatoirement à être une aventure réservée uniquement aux « gros » salaires et aux ménages aisés. En étant malin et en faisant quelques concessions, acheter un bien abordable est possible. Voici nos conseils.

maison.jpg

Ciblez un « premier logement » modeste

En tant que « jeunes » acheteurs potentiels, vous devez avoir à l’esprit qu’il est important d’avoir un bon équilibre entre vos besoins actuels… et vos finances actuelles. Vouloir d’emblée s’offrir une grande maison ou un appartement vaste et avec vue risque de ne pas être possible. Il est alors plus sage de viser un « premier logement », une première acquisition assez standard qui correspond à vos besoins actuels, et que vous pourrez ensuite changer.

Qu’appelle-t-on un « premier logement » ? Il s’agit de biens (maisons ou appartements) qui ont des critères qui répondent à la majorité des jeunes couples et avec un prix cohérent avec la rémunération de jeunes actifs. Pour acheter dès le début de votre carrière et/ou de votre vie en couple, préférez un bien de taille modeste situé dans un endroit bien desservi, qui facilite chaque jour vos trajets domicile-travail. Si vous n’avez pas d’enfant, vous pouvez vous contenter d’une seule chambre (et d’une chambre d’amis éventuellement en complément).

Lorsque la famille s’agrandira, vous pourrez alors passer à l’étape supérieure et acquérir un bien avec une plus grande superficie. Vous trouverez parmi vos potentiels acheteurs de jeunes couples, avec des finances limitées, tout comme vous l’êtes peut-être aujourd’hui.

Achetez un bien que vous pourrez agrandir

Dans la lignée de notre conseil précédent, pensez à acheter un bien de taille modeste… mais que vous pourrez ensuite agrandir ! Attention, il est possible comme nous l’avons évoqué d’acheter un petit appartement ou une petite maison sans possibilité d’extension, avec pour seul point de sortie la revente (et l’achat d’un nouveau bien). Mais l’autre option consistant à penser dès l’achat à une future extension possède des atouts.

  • Vous recherchez un bien dont la localisation et les caractéristiques vous plaisent, et dans lequel vous vous projetez à long terme (avec des enfants notamment).
  • Vous faites venir des professionnels avant de vous engager pour chiffre le coût de travaux : création d’une dalle supplémentaire, murs, charpente, etc. Vous pouvez personnaliser votre future acquisition.
  • Vous étalez vos dépenses dans le temps et vous pouvez les prévoir avec sérénité.

Agrandir une maison peut se réaliser via la création d’une extension complète totalement neuve, ou par la transformation d’une ou de plusieurs pièces en en changeant l’utilisation (comme un garage et une buanderie). Vous pouvez également rechercher une maison avec un sous-sol aménageable, qui n’est pour le moment pas exploité.

home.jpg

Rénovez et faites par vous-même

« On n'est jamais mieux servi que par soi-même ». Ce principe s’applique aussi en immobilier, et peut vous guider dans votre premier achat. Si vous voulez faire des économies et trouver un bien immobilier abordable, tentez l’expérience de la rénovation. Chaque jour, de nouveaux biens arrivent sur le marché et nécessitent des travaux. Entre les travaux de rafraichissement simples ou les travaux de gros œuvres, une très grande variété de projets peuvent s’offrir à vous.

Si vous avez des connaissances en matière de bricolage, et une solide envie d’apprendre, lancez-vous ! Il et possible d’acheter à un prix bas un bien qui nécessite des travaux. Vous pouvez alors négocier fortement le prix demandé et investir en ayant un bien que vous allez modeler à votre guise.

Faire soi-même est un projet à la fois exigeant et excitant qui possède plusieurs atouts : vous pouvez transformer une maison ou un appartement et l’adapter à vos envies, vous pouvez personnaliser dans les moindres détails votre domicile et y installer des matériaux de qualité. De plus, avec un prix d’achat correct et des travaux réalisés par vous-même, vous pouvez escompter une belle plus-value le jour de la revente. Un investissement en temps, mais rentable financièrement.

 

Offrez-vous un bien en ayant un budget raisonnable

Grâce à vos revenus combinés, vous disposez d’une capacité d’emprunt importante et vous pouvez emprunter une somme élevée pour votre premier achat ? Félicitations ! Avoir une belle situation professionnelle est important, mais ne vous lancez pas dans un premier achat en utilisant toute votre capacité d’endettement.

  • Vous allez faire peser sur votre budget une charge très forte pour votre logement, mais d’autres dépenses auxquelles vous ne pensez pas sont peut-être à prévoir (achat de véhicule, naissance, mariage, voayages).
  • En utilisant toute votre capacité d’emprunt, vous ne vous réservez pas une assez grande souplesse en matière d’épargne. Un imprévu peut vite arriver et vous déstabiliser. Pire, si votre épargne est réduite, vous ne provisionnez pas de fonds pour un éventuel futur achat.

Certains jeunes couples préfèrent investir dans des maisons ou des appartements très grand(e)s, grâce à des revenus confortables qui le permettent. Toutefois, le budget pour l'achat d'un logement n’a pas à toujours être connecté à vos capacités financières. Il s’agit avant tout d’un choix personnel. Empruntez moins, pour un logement qui vous séduit. Vous aurez plus tard tout le loisir de changer de bien pour vous offrir plus grand, plus beau, etc.

courtiers.jpg

Utilisez l’aide d’un courtier en crédit immobilier

Un bon achat immobilier repose sur un bon crédit ! Pour le trouver, vous pouvez faire le tour des banques par vos propres moyens ou compter sur l’appui d’un courtier en crédit immobilier. Cet intermédiaire va agir dans votre intérêt et partir avec votre dossier à la recherche de la meilleure offre. Le taux, la durée, les options et toutes les conditions d’emprunt peuvent être sélectionnées de manière fine pour correspondre à vos attentes.

En tant que primo-accédants, votre dossier est particulièrement intéressant pour certaines banques. Elles y voient l’occasion de « capter » de nouveaux clients et de fidéliser un ménage. Vous avez ainsi un vrai pouvoir ! Vous avez besoin d’un crédit mais la banque peut vous faire une faveur et vous proposer un taux bas, des frais réduits… car vous allez peut-être rester clients pendant plusieurs années.

Les dossiers d’emprunteurs âgés, avec de bons salaires et une stabilité professionnelle sont souvent perçus comme les plus avantagés. Ce n’est pas toujours le cas, et ce constat est variable d’un établissement à l’autre. Né négligez pas vos atouts de primo-accédants. Valorisez-les grâce à un courtier en crédit immobilier qui va rechercher pour vous les meilleures conditions d’emprunt.

Utilisez les aides à l’achat pour les primo-accédants

Lorsque vous achetez un bien immobilier pour la première fois (ou si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale pendant les deux dernières années) vous pouvez profiter d’aides à l’achat pour primo-accédants. En effet, pour les primo-accédants, il est possible d’utiliser le prêt à taux zéro plus (PTZ+) dont le montant peut représenter jusqu’à 40 % du coût de l'opération.

Le montant total du PTZ auquel vous pouvez prétendre varie selon la composition de votre foyer (nombre de personnes dans le ménage) ainsi que selon la zone dans laquelle se situe le bien.

D’autres aides existent selon les situations : vous pouvez bénéficier d’une aide personnalisée au logement (APL) sous certaines conditions, ou encore profiter de l’aide Prêt Action Logement ou du PAS (prêt à l’accession sociale). Souvent, ces aides sont conditionnées à des plafonds de revenus à ne pas dépasser. Renseignez-vous pour connaître les aides et allocations que vous pouvez percevoir, et qui viendront alléger votre investissement immobilier.

aide-emprunt.jpg

Sollicitez l’aide de vos proches

Outre le financement bancaire obtenu auprès d’une banque ainsi que les différents dispositifs d’aide proposés par l’Etat, ne négligez pas la « love money ». Ce terme désigne l’argent qui peut vous êtres prêté par des proches (famille, amis) et qui vous aidera à réduire votre besoin en crédit.

Solliciter de l’argent auprès de membres de votre famille ou encore d’amis n’a rien d’illégal. Il existe des solutions pour encadrer ces prêts. Vous pouvez notamment établir une reconnaissance de dette devant notaire entre vous (emprunteur) et une autre personne (le prêteur). Ce document indiquera les détails de la somme prêtée et peut même prévoir un taux d’intérêt ! On parle de reconnaissance de dette sous forme d'acte authentique lorsque le tout est signé devant un notaire, ou d'acte sous seing privé si les démarches s’effectuent entre particuliers.

Une donation de la part d’un parent peut également être opportune et vous aider afin d’acheter un bien immobilier tout en ayant un budget global raisonnable. Parlez-en avec vos proches et trouvez des solutions pour vous aider dans votre premier achat immobilier.

En tant que jeune couple, vous devez prendre le temps de bien réfléchir à votre premier investissement immobilier. Il va sans doute accompagner la fondation de votre famille, vous permettre de vous constituer un patrimoine, et constitue à ce titre un choix stratégique. Sollicitez l’aide de partenaires extérieurs pour vous aiguiller.

Passer par un courtier pour son prêt immobilier 

Afin d'obtenir les meilleures conditions pour son prêt immobilier, faire appel à un courtier en immobilier est la meilleure solution. Monemprunt.com est un courtier en ligne gratuit qui négociera pour vous un prêt immobilier au meilleur taux. Par son pouvoir de négociation et sa relation préférentielle avec les banques, votre expert dédié obtiendra pour vous le meilleur prêt immobilier ainsi qu'une assurance emprunteur à moindre coût. Il vous suffit de faire une estimation en quelques clics et un expert pourra répondre à toutes vos questions.

Geoffroy Barre