Comment préparer son projet immobilier malgré le confinement ?

Si les portes des agences immobilières, des banques et des études notariales sont fermées, leurs équipes restent cependant disponibles pour accompagner votre projet immobilier à distance. Recherches de biens, visites, simulations, études de prêts ou signatures de compromis… de nombreux outils ont été mis en place pour réaliser votre projet immobilier depuis chez vous. Démonstration.

Rechercher votre bien immobilier ou le mettre en vente

Depuis le début du confinement en France, le 17 mars, les agences immobilières n’ouvrent plus leurs portes au public, et il est interdit à un acquéreur ou à un vendeur d’organiser des visites physiques. Mais de nombreux agents immobiliers continuent d’accompagner les particuliers dans leurs recherches. Mails, téléphone, visioconférence… le service s’adapte !

Envie d’un appartement avec terrasse ? ou d’une maison à la campagne ? La période est favorable pour effectuer des recherches sur les portails immobiliers et auprès de vos professionnels locaux, joignables par téléphone ou via leur site.

C’est le moment de préparer votre futur projet immobilier, y compris si vous avez un bien à vendre et souhaitez commencer à l’estimer à distance via une solution en ligne puis avec les conseils d’un expert immobilier.

Photos, 3D, mails : visiter le bien depuis chez soi

Côté visites de biens immobiliers, le virtuel prend le relai. Photos, plans détaillés et descriptions des biens sont disponibles sur les portails immobiliers, les sites des agences comme sur les plateformes de vente entre particuliers. Pour déclencher le coup de cœur ou permettre aux acquéreurs de faire un pré-sélection, le recours à la visite vidéo à 360° est sans doute la meilleure option. De nombreux professionnels ont déjà opté pour cette solution.

Et pour le tournage de la vidéo ? Les vendeurs peuvent réaliser eux-mêmes la visite virtuelle de leur bien. Corinne Jolly, présidente de pap.fr, encourage cette mise à contribution pour gagner du temps : « Nous allons proposer aux vendeurs un tutoriel pour faire eux-mêmes les vidéos de leur bien avec leur smartphone, ou les encourager à faire des visites par Face Time ou WhatsApp. » Elle ajoute que le vendeur peut aussi répondre aux questions par téléphone. « En fait, 90 % du travail peut être fait à distance », conclut-elle.

confinement emprunt immobilier.png

De la simulation à la négociation : monter son dossier de crédit immobilier en ligne

Une fois les recherches lancées, reste à connaître sa capacité d’emprunt. Pour cela, les courtiers en ligne proposent des solutions ultra rapides et efficaces. En Moins de 3mn vous pouvez connaitre votre capacité d’emprunt et le taux de crédit que vous pouvez obtenir pour l’achat d’un bien que vous avez repéré, en intégrant les frais d’agence, les frais de notaire, les éventuels travaux. Les futurs acquéreurs peuvent effectuer une simulation de prêt en ligne sur Monemprunt.com.

 

Il suffit de suivre les étapes en indiquant, par exemple, si le projet immobilier concerne l’achat d’un bien ancien ou neuf, une résidence principale ou secondaire, la ville du bien repéré, le prix net vendeur et, quand cela se présente, le montant estimé des travaux. Le simulateur confirme ainsi immédiatement la faisabilité du projet avec le montant maximum du prêt en fonction du profil de l’investisseur, la région, le projet et la durée d’emprunt souhaitée.

 

Disponibles par mails, téléphone et sur le chat du site, les courtiers Monemprunt.com continuent de travailler à distance. Leur rôle est d’accompagner les particuliers, les conseiller et les rassurer sur leur capacité d’emprunt et de faire le relais avec les banques pour négocier les meilleures conditions et faire avancer leurs dossiers malgré le contexte.

Compromis : préparation, vérifications et signature électronique

Dans ces conditions, pourquoi ne pas capitaliser sur le temps offert par le confinement pour préparer et ajuster un compromis de vente dans les moindres détails ? Il s’agira ainsi de s’assurer que tous les documents annexes au compromis ont été fournis avant signature, comme le diagnostic de performance énergétique (ou DPE), le diagnostic termites ou le règlement de copropriété. Autre point à anticiper : le délai des conditions suspensives liées à l’obtention de prêt d’un compromis de vente. Au vu du contexte exceptionnel, il est possible de négocier leur rallongement pour une durée totale de 60 jours.

Et si l’heure de la signature du compromis arrive, pas de panique. Se déplacer n’est pas la seule option. Certaines agences immobilières et notaires proposent de recourir à la signature électronique pour sceller la vente, de nombreux compromis ont ainsi pu être validées depuis le 17 mars partout en France. Si la solution de signature en ligne n’est pas proposée dans votre cas, vous pouvez toujours vous mettre d’accord pour temporiser jusqu’à le fin du confinement pour conclure l’achat. Pour les plus pressés, il est possible dans certains cas de déléguer le droit de signature à son notaire.

Compromis, actes authentiques : prolongation des délais réglementaires

Important à savoir : la clause légale de 10 jours de rétraction n’est pas remise en question par le confinement. Un acheteur ayant signé avant le 17 mars un compromis de vente ne pourra donc annuler la transaction immobilière en invoquant la crise sanitaire actuelle au-delà de ce délai. Il faut donc rester vigilant. Pour se rétracter, il sera toujours nécessaire d’envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception au vendeur. Et en cas de dépassement du délai, une indemnité pouvant atteindre 10 % du prix de vente sera exigée. Autre point à noter : la durée de validité d’un compromis de vente est en moyenne de trois à quatre mois. Dans ce contexte, elle peut être prolongée, d’un commun accord entre l’acheteur et le vendeur, si la date butoir est atteinte pendant la période de confinement.

Même si la signature de l’acte est reportée, les particuliers ont toutes les clés en main pour préparer leur dossier et concrétiser leur projet immobilier dans les mois à venir.

Profile picture for user Baptiste Blevin
Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Courtage immobilier post confinement
Ce vendredi 17 juillet, Arnaud Guilleux, fondateur de Monemprunt.com, s'est penché sur les niveaux des taux d'emprunt post-confinement, dans l'émission Intégrale Placements présentée par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur. Intégrale Placements est à voir ou écouter du lundi au vendredi sur BFM Business.
Quelles conditions pour emprunter en 2020
Si les taux d'intérêt en ce début d'année 2020 sont toujours extrêmement bas, les banques ont en revanche modifié leurs conditions d'octroi : durée d'emprunt plafonnée à 25 ans, taux d'endettement limité à 33 %. Des changements qui font déjà sentir leurs conséquences sur certains emprunteurs.

Trouvez le meilleur prêt