Que faut-il savoir sur la réforme des APL ?

Après décision du gouvernement, les APL sont bien amenées à être revues à la baisse en raison des restrictions budgétaires dans le domaine des dépenses publiques. Quel sera l’impact sur les loyers et sur le pouvoir d’achat ? Monemprunt.com vous éclaire sur le sujet.

APL.jpgBaisse des APL : qui sera impacté ?

Cette aide au logement est notamment très appréciée par un bon nombre d’étudiants qui se voient accorder une somme plus ou moins importante tous les mois afin de financer une partie de leur loyer. Toutefois, la facture de ces dépenses est considérable pour l’État, d’où la décision de les réduire. Dès le mois d’octobre 2018, les APL subiront une baisse de 5€ par mois et par foyer.

Cette baisse des APL impactera obligatoirement les ménages, mais surtout ceux de nature modeste. En effet, les 5€ supprimés peuvent souvent représenter une « sécurité » de fin de mois, qu’ils ne percevront plus.

Quelles conséquences sur le pouvoir d’achat ?

Dans le cadre de la réduction des APL, les propriétaires se voient dans l’obligation de baisser le prix des loyers de 5€, en compensation de la somme amputée mensuellement aux locataires. Emmanuel Macron fait ici appel à la « responsabilité collective » des propriétaires ainsi qu’aux bailleurs privés et sociaux. Cette nouvelle mesure aura donc une conséquence directe sur leur pouvoir d’achat.

Profile picture for user Emmanuel Frattini
Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

ptz 2020
On annonçait sa disparition en zone rurale et son aménagement en zone tendue, après de multiples discussions lors de l’examen du projet de Loi de Finances pour 2020. Pourtant, contre l’avis du gouvernement, les députés ont voté le 15 novembre le maintien du Prêt à taux zéro (PTZ) jusqu’en 2021. Explications.
Maintien PTZ 2019
Alors que le dispositif du prêt à taux zéro devait prendre fin dans les zones B2 et C à la fin de l’année 2019, une série d’amendements adoptés mi-novembre devrait finalement prolonger sa durée de vie. Finalement, une très grande partie des communes françaises ne seront donc pas touchées par la suppression de ce dispositif incitatif à l’achat aidant les ménages à améliorer leur capacité d’emprunt. Un soulagement pour de nombreux professionnels du secteur.

Trouvez le meilleur prêt

Essayez, c'est gratuit!

Estimer son prêt immobilier en 3 minutes
3 min
J'estime mon prêt