Que faut-il savoir sur la réforme des APL ?

Après décision du gouvernement, les APL sont bien amenées à être revues à la baisse en raison des restrictions budgétaires dans le domaine des dépenses publiques. Quel sera l’impact sur les loyers et sur le pouvoir d’achat ? Monemprunt.com vous éclaire sur le sujet.

APL.jpgBaisse des APL : qui sera impacté ?

Cette aide au logement est notamment très appréciée par un bon nombre d’étudiants qui se voient accorder une somme plus ou moins importante tous les mois afin de financer une partie de leur loyer. Toutefois, la facture de ces dépenses est considérable pour l’État, d’où la décision de les réduire. Dès le mois d’octobre 2018, les APL subiront une baisse de 5€ par mois et par foyer.

Cette baisse des APL impactera obligatoirement les ménages, mais surtout ceux de nature modeste. En effet, les 5€ supprimés peuvent souvent représenter une « sécurité » de fin de mois, qu’ils ne percevront plus.

Quelles conséquences sur le pouvoir d’achat ?

Dans le cadre de la réduction des APL, les propriétaires se voient dans l’obligation de baisser le prix des loyers de 5€, en compensation de la somme amputée mensuellement aux locataires. Emmanuel Macron fait ici appel à la « responsabilité collective » des propriétaires ainsi qu’aux bailleurs privés et sociaux. Cette nouvelle mesure aura donc une conséquence directe sur leur pouvoir d’achat.

Profile picture for user Emmanuel Frattini
Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Quelles conditions pour emprunter en 2020
Si les taux d'intérêt en ce début d'année 2020 sont toujours extrêmement bas, les banques ont en revanche modifié leurs conditions d'octroi : durée d'emprunt plafonnée à 25 ans, taux d'endettement limité à 33 %. Des changements qui font déjà sentir leurs conséquences sur certains emprunteurs.
L’immobilier breton retrouve son dynamisme
Après un coup d’arrêt brutal, l’activité immobilière semble repartir à un bon rythme. Même si les primo-accédants paraissent encore frileux, de nombreux propriétaires accélèrent leur décision de changement pour des résidences plus en adéquation aux envies post-covid. Mais à ce stade le Conseil Régional des Notaires ne note pas de précipitation vers les campagnes ou le littoral.

Trouvez le meilleur prêt