Gérer son projet immobilier sans stress

Publié le 19 septembre 2018

Entre les premières recherches pour trouver la maison ou l’appartement de vos rêves, et la signature chez le notaire qui fait de vous un propriétaire, les motifs de stress peuvent être nombreux ! Pour éviter de multiplier les sources d’inquiétude tout au long de votre projet immobilier, il faut faire preuve d’anticipation. Mais pas seulement ! Voici quelques clés pour éviter de stresser en devenant propriétaire.

détendu du crédit

 

Réaliser un projet immobilier : de l’organisation et de la prévoyance

 

Pour faire l’acquisition d’une maison ou d’un appartement, il faut s’armer de patience, mais aussi d’une bonne dose d’organisation. En effet, l’achat d’un bien immobilier est une étape importante dans une vie, et est souvent cité comme une grande source de stress… tout comme le fait de se marier ! Trop de stress, et il devient alors facile de prendre de mauvaises décisions, de faire les mauvais choix, et de transformer ce qui devait être un achat essentiel en investissement raté.

 

 

Premier conseil pour ne pas stresser lors de l’achat d’un bien immobilier : ne pas fonctionner sur un coup de tête et agir uniquement à l’instinct. Vous pouvez totalement « craquer » et avoir un coup de cœur pour une maison ou un appartement en le visitant. Mais ce coup de cœur doit intervenir uniquement après une réflexion préalable sur plusieurs points clés. C’est la partie « organisation ».

 

  • Déterminez le type de bien que vous souhaitez acheter (superficie, situation) ;
  • Définissez le budget dont vous disposez et sa composition (apport personnel, emprunt bancaire) ;
  • Renseignez-vous sur les conditions de prêts immobiliers (taux, durée de remboursement, mensualité du crédit).

Outre cette organisation préalable avant de vous lancer dans un projet d’achat immobilier, vous devez également faire preuve de réalisme pour éviter de basculer en situation de stress.

  • Connaître à l’avance votre besoin de financement et l’éventuel recours nécessaire à un crédit bancaire va vous permettre de faire une offre d’achat de manière sereine. Rien de plus stressant que de faire une proposition à un prix que vous n’êtes pas sûr de pouvoir honorer par manque de financement ;
  • Comprendre les obligations liées à un prêt va vous permettre d’anticiper l’après achat. Si vous disposez déjà d’une simulation des mensualités de crédit qui vous seront demandées, vous pouvez déjà projeter leur impact sur votre budget. Le premier prélèvement ne sera donc pas une source de stress, car l’effort financier vous sera déjà connu.
  • Prévoir également un délais suffisamment confortable pour effectuer sereinement l’ensemble des démarches entre la recherche immobilière et l’emménagement dans son nouvel appartement ou nouvelle maison. En effet rien de plus stressant que de se retrouver dans la précipitation.

Le stress et son évolution lors d’un achat immobilier

Plus vous allez avancer dans votre projet immobilier, et plus votre niveau de stress va augmenter. Logique ! La recherche d’un bien immobilier est une étape souvent agréable et excitante. Avec l’aide d’un agent immobilier, d’un chercheur d’appartements ou par vous-même, vous visitez des biens, vous découvrez parfois de nouveaux quartiers ou de nouvelles communes… Cette recherche ne doit pas virer à la promenade - vous ne voulez pas perdre du temps ni en faire perdre au vendeur - mais cette phase possède souvent un aspect nouveau, agréable, une sensation grisante d’être à l’aube d’un grand projet. Pour certains couples, il s’agit parfois (déjà) d’une source de tensions (désaccord sur le bien ciblé, le quartier, etc.). Un signe annonciateur d’un plus grand stress à venir ?

Une fois le bien immobilier idéal trouvé et la proposition envoyée et acceptée, tout s’accélère. C’est ici que les ménages qui ont su faire preuve d’anticipation sont les plus sereins. Car il faut avoir les nerfs solides.

  • Lorsque vient le moment de se projeter dans un nouveau logement et de s’installer - cette fois-ci en étant propriétaire - la peur de l’engagement peut resurgir. Un achat immobilier est ainsi une cause fréquente de séparation pour les couples ;
  • Mal préparé, un projet d’achat à deux peut faire resurgir des querelles financières. Un déséquilibre de revenus peut créer des tensions.

Pour un premier achat comme pour une nouvelle acquisition, avoir pris le temps de bien poser le projet est la clé. On évite les désaccords, les sources de stress inutiles, ou encore les hésitations personnelles pour un achat en solitaire. Mieux vaut attendre le bon moment et acheter en ayant des choix tranchés et un budget validé, plutôt qu’une idée vague et une enveloppe pas encore déterminée. Certains agents immobiliers n’hésitent pas à demander aux personnes qui viennent à leur rencontre de valider en amont un budget avec une banque avant de visiter. Ceci est d’autant plus vrai dans les réseaux qui ont des liens avec des banques. Mais de manière générale, se pencher sur l’aspect financier avant de visiter est très important pour réduire votre stress.

En plus de l’organisation et de la prévoyance dont il faut faire preuve, il est donc capital de faire preuve d’implication et de volonté. Que l’achat soit réalisé seul ou en couple.
 

money-2696229_640.jpg

Trouver un financement sans stress pour votre projet immobilier

L’étape la plus stressante d’un projet immobilier c’est elle, la recherche de financement. 85% des français* jugent cette recherche stressante voire extrêmement stressante. Peur de ne pas obtenir de bonnes conditions de taux, peur de ne pas avoir une enveloppe budgétaire suffisante… ou même peur de ne pas obtenir du tout de feu vert de la part d’un établissement bancaire. Comment aborder cette étape de recherche de financement sans stress ? En comptant sur une aide extérieure.

Que vous soyez primo-accédant ou déjà rodé à l’exercice d’acheter un bien immobilier, ne négligez pas l’aide que peuvent vous apporter plusieurs intermédiaires. L’agent immobilier, le notaire ou encore votre courtier. Travailler avec un « bon » professionnel et être épaulé tout au long des étapes qui conduisent à un achat immobilier, c’est LA solution pour limiter votre stress.

Ne croyez pas qu’un courtier en crédit ait une mission qui se limite à la seule prise en charge du projet de financement. Chez monemprunt.com, nous pensons qu’un crédit immobilier bien négocié passe avant tout par un accompagnement complet, pour vous apporter de la sérénité et de la confiance à toutes les étapes. Concrètement, c’est avec un dialogue permanent et des échanges réguliers avec votre conseiller dédié que vous pouvez suivre votre demande de financement. Vous pouvez le contacter à tout moment sur sa ligne directe, par chat ou par mail, il s’adaptera au fonctionnement qui vous convient le mieux.

De la création de votre dossier à la soumission d’une demande auprès de plusieurs banques jusqu’aux réponses, nous vous impliquons. Notre mission consiste à vous apporter une information claire et compréhensible, pour vous donner les clés et vous permettre de décider en toute connaissance de cause.

Parce que, comme nous l’avons déjà dit, l’achat d’un bien immobilier représente souvent le projet d’une vie, il ne faut pas négliger la recherche du financement. Il est important de comprendre les enjeux de cet achat, afin de limiter votre stress. Un partenaire à vos côtés qui vous informe et décrypte pour vous toutes les étapes, c’est un stress en moins.

Et si vous testiez dès maintenant notre simulateur pour connaître immédiatement si le projet que vous envisagez est finançable compte tenu de votre profil et de votre projet ?

https://www.monemprunt.com/estimez-votre-pret

C’est une première étape pour vous rassurer sur votre capacité de financement.

Toute l’équipe monemprunt est à vos côtés pour vous conseiller au 09 70 17 04 20.

__________________________________________

[1] http://madame.lefigaro.fr/societe/acheter-appartement-cause-frequente-de-separation-040414-848194

*Etude Toluna Quicksurveys pour monemprunt.com, réalisée en aout 2018 auprès de 1 021 français de 25 à 55 ans selon la méthode des quôtats.