Non-résident ou expatrié : Comment obtenir un prêt immobilier ?

Si vous êtes non-résident ou expatrié, vous pouvez obtenir un prêt immobilier en France. Mais les conditions seront plus strictes. Peu importe le type de bien ( investissement locatif, résidence secondaire, simple bien immobilier). Monemprunt.com fait le point sur les difficultés que vous allez rencontrer.

 

Un accès difficile pour les non-résidents

En étant non-résident, vous devez être encore plus attentif à la faisabilité de votre projet. Les banques ont des exigences plus élevées par rapport à un emprunteur "classique". 

La difficulté se trouve dans les échanges. L'organisation est différente, à cause de l'éloignement. Concrètement, si les échanges sont possible par mail, certaines démarches demandent un déplacement du client directement en agence. Ce qui est compliqué lorsque l'emprunteur se trouve à l'autre bout du monde.

frais-annexes.jpgici.

Profile picture for user Emmanuel Frattini
Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Acheter un maison quand on est expatrié
Vous vivez à l’étranger mais vous souhaitez investir dans l’immobilier en France ? Qu’il s’agisse d’acheter un bien qui deviendra ensuite votre logement lors de votre retour dans quelques mois ou années, ou encore de réaliser un placement (investissement locatif), des solutions sont accessibles. Nous faisons le point sur les dispositifs dont vous pouvez profiter pour acheter un bien en France en étant expatrié, en détaillant les conditions particulières à respecter.
Emprunter profession libérale

Quel que soit le métier exercé ou le projet porté, les professions libérales et les auto-entrepreneurs ne sont pas les profils les plus sûrs pour les établissements prêteurs.

Trouvez le meilleur prêt