MARCHÉ IMMOBILIER : où investir en région Grand Ouest en 2020

Avec des taux d’emprunt qui restent historiquement bas, investir dans l’immobilier n’a jamais été aussi intéressant pour les particuliers. D’autant que les perspectives sont bonnes. Selon les observations d’Arnaud Guilleux, fondateur de monemprunt.com, cette conjoncture favorable devrait se poursuivre tout au long du premier semestre 2020. Il se penche aujourd’hui sur le cas du Grand Ouest, qui est dans le viseur des investisseurs.

« Après une très bonne année 2019 pour les investisseurs immobiliers, 2020 démarre fort : le taux d’emprunt annoncé par l’Observatoire Crédit Logement / CSA était de 1,13% en janvier. En début d’année, on retient ainsi que trois investisseurs sur quatre bénéficiaient d’un taux inférieur à 1% pour un emprunt d’une durée de 15 ans minimum. Aux portes de l’océan, la région Grand Ouest séduit, les prix y sont souvent attractifs et les opportunités ne manquent pas » analyse Arnaud Guilleux.

Brest, la ville bretonne qui monte

Brest fait l’objet d’un intérêt croissant de la part des investisseurs. Les prix sont très attractifs avec une moyenne de 1565 €/m² pour un appartement. Les meilleures opportunités se trouvent dans les quartiers de Strasbourg et Recouvrance, ces derniers ayant pleinement bénéficié de l’arrivée de la ligne A du tramway depuis quelques années déjà. Bellevue profite également d’un réaménagement avec une fin de travaux prévue en avril 2020, qui devrait doper son attractivité. En outre, l’arrivée du dispositif Denormandie à Brest est une opportunité pour un investissement locatif après rénovation, dans ces quartiers. Dans le neuf, le quartier Saint-Marc, central et très recherché, est une valeur sûre. Un programme neuf y est en construction avec une livraison prévue fin 2020, c’est donc le moment de se lancer ! À noter aussi, une résidence étudiante sera livrée courant 2021 dans le quartier Le Landais. Une autre bonne piste pour un investissement locatif dans cette ville jeune et dynamique.

Quimper, le charme breton à petit prix

Dans cette jolie ville touristique, les prix restent très accessibles à environ 1 400 €/m² pour un appartement. C’est le marché ancien qui se révèle le plus dynamique en raison de l’arrêt du dispositif Pinel à Quimper. De fait, seul un programme neuf est en cours actuellement, dans le secteur Kermabeuzen. Si vous souhaitez acheter dans l’ancien, sachez que le secteur sud de la ville est le plus prisé avec une augmentation des prix de 12,8 % en un an, à 1 360€/m2.

sea-2252564_640.jpg

Angers, une qualité de vie reconnue

Quatrième dans le classement 2020 des villes françaises où il fait bon vivre, selon le « Journal du Dimanche », Angers est la 3ème ville où les prix ont le plus augmenté en France (+11 %) l’an dernier. Pour un appartement, le prix moyen avoisine les 2 200 €/m². Angers est donc une ville qui sort du lot et fait notamment valoir son fort potentiel pour l’investissement locatif. Le neuf n’est pas en reste, avec cinq programmes en cours de construction. Des appartements sont notamment proposés à l’achat en Vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) à proximité du quartier Saint-Serge, en pleine mutation.

Rennes, une demande constante

La capitale de la Bretagne a vu son marché immobilier stimulé par l’arrivée de la ligne à grande vitesse (LGV) en 2017. La liaison permet ainsi de relier Paris et Rennes en seulement 1h25. À la clé, une hausse de 12 % des prix observée au cours de la dernière année, mais également une forte augmentation du nombre d’acquéreurs potentiels (+26,4 % en un an). Comptez une moyenne de 3 170 €/m² pour un appartement, avec un marché tendu par la demande. L’investissement locatif est très dynamique et il continuera à l’être en raison d’une importante population étudiante. L’ensemble de la ville rennaise est semé de programmes neufs.

Nantes, dynamique et attractive

Tout comme Bordeaux et Toulouse, Nantes est l’une des villes plébiscitées pour sa qualité de vie. Les prix restent séduisants, avec une moyenne à 3 500 €/m². Les acquéreurs soucieux d’investir dans un quartier de l’hyper-centre afin de louer par exemple en saisonnier ou meublé s’intéresseront aux secteurs des Hauts-Pavés et de Saint-Félix. Bordé par l’Erdre et la Loire, le quartier Malakoff, en pleine transformation, est lui aussi attractif avec sa proximité du centre et ses prix modérés pour un appartement. En plein expansion, l’offre immobilière dans le neuf se développe dans toute la ville. L’île de Nantes, bien connectée au centre et dynamique, est à suivre de près. Pas moins de cinq programmes sont en cours de construction.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de taux négociés par monemprunt.com :

Brest : couple – taux négocié : 1,29% – durée du prêt : 25 ans – montant du prêt : 180 750 euros

Brest : célibataire – taux négocié : 0,98% – durée du prêt : 13 ans – montant du prêt : 205 863 euros

Angers : couple – taux négocié : 1,30% – durée du prêt : 15 ans – montant du prêt : 108 187 euros

Angers : célibataire – taux négocié : 1,23% – durée du prêt : 25 ans – montant du prêt : 135 280 euros

Quimper : célibataire – taux négocié : 0,85% – durée du prêt : 10 ans – montant du prêt : 67 300 euros

Quimper : couple – taux négocié : 1,67% – durée du prêt : 25 ans – montant du prêt : 324 245 euros

Rennes : couple – taux négocié : 0,80% – durée du prêt : 15 ans – montant du prêt : 314 000 euros

Rennes : couple – taux négocié : 0,85% – durée du prêt : 14 ans – montant du prêt : 252 764 euros

Nantes : célibataire – taux négocié : 0,90% – durée du prêt : 15 ans – montant du prêt : 387 900 euros

Nantes : couple – taux négocié : 0,79% – durée du prêt : 10 ans – montant du prêt : 80 000 euros

 

Profile picture for user Baptiste Blevin
Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

levée de fond monemprunt.com courtier en ligne
Cette seconde levée de fonds permet au courtier en ligne breton de faire entrer un nouvel actionnaire aux côtés de ses partenaires historiques : MBA Holding, qui agit en lead. Sogescot (filiale du groupe Secob) et Go Capital réinvestissent, tandis que Bpifrance intervient sous la forme d'un prêt innovation R&D.
Levée de fond pour monemprunt.com courtier en ligne
Fondé en 2016, le courtier en ligne monemprunt.com, a levé un million d’euros auprès de ses actionnaires historiques Sogescot, BPI, Go Capital, de ses partenaires bancaires et annonce l’arrivée d’un nouvel actionnaire, MBA Holding. Cet apport d’argent frais doit permettre à monemprunt.com de continuer son développement en France, notamment en investissant le marché des professionnels de l’immobilier, de la banque et des assurances.

Trouvez le meilleur prêt