Achat immobilier : comment bien préparer sa première rencontre avec le notaire

Lors d’une transaction immobilière, la rencontre avec un notaire est une étape inévitable, alors autant bien s’y préparer. En effet, après avoir trouvé le logement, négocié son prix, signé le compromis de vente et obtenu le prêt bancaire, l’ultime étape est de faire authentifier l’achat devant la loi par un acte notarié.

Du compromis de vente au rendez-vous chez le notaire

La durée comprise entre la signature de la promesse de vente et l’authentification de l’achat devant un notaire peut varier. Il faut généralement compter entre deux et trois mois ; une période assez longue durant laquelle il convient de réunir et de vérifier un certain nombre de documents.

Cette procédure est généralement engagée par le notaire du vendeur, mais elle peut très bien être effectuée de concert avec un autre notaire, celui de l’acheteur. En effet, un futur acquéreur est tout à fait libre de faire appel à son propre notaire sans occasionner de frais supplémentaires ; les émoluments étant divisés entre les deux maîtres. Un avantage pour l’acheteur, car il pourra confier la concrétisation de son projet immobilier à un notaire qu’il estime réactif, pédagogue et de bon conseil.

comment-choisir-son-courtier-3.jpg

À quoi servent les frais de notaire ?

Quoi qu’il en soit, lors de la finalisation de la transaction, l’acquéreur devra s’acquitter de frais de notaire. Ceux-ci représentent un budget conséquent, car ils atteignent 2 à 3 % de la valeur d’un bien neuf et 7 % de la valeur d’un bien ancien.

Ces frais sont fixes à tous les notaires, variant simplement en fonction du type de bien ou de son emplacement. À noter que dans ce montant, la part qui revient au notaire est bien plus minime qu’on ne le croit, car :

  • 80 % de frais servent à payer l’enregistrement du bien ;
  • 10 % des frais représentent une avance sur la rémunération ;
  • 10 % des frais sont alloués à la rémunération pour le notaire.

La rencontre avec le notaire : le grand moment

Une fois que ces différents paramètres sont bien acquis, c’est que vous êtes fin prêts pour vous rendre à l’étude notariale pour la dernière étape : la signature de l’acte de vente.

À ce moment, toutes les parties concernées doivent être présentes ou représentées par procuration. Une fois tout le monde réuni, le notaire peut entamer la lecture de l’acte de vente.

Chaque partie peut alors intervenir à tout moment pour poser toutes les questions qu’elle souhaite, concernant les clauses et les termes techniques. Le notaire, en tant qu’officier public, se doit d’y répondre du fait de son obligation de conseil.

Pour finir, le notaire s’assure du paiement de l’intégralité du bien et de tous les frais occasionnés. Lorsque cela a été vérifié, les différentes parties peuvent enfin signer l’acte de vente sur chacune des pages du contrat, qui doit aussi être cosigné par le notaire. Une fois les formalités réglées, le transfert de propriété devient valide aux yeux de la loi et il ne reste plus qu’à procéder à l’échange des clés.

Passer par un courtier pour son prêt immobilier 

Afin d'obtenir les meilleures conditions pour son prêt immobilier, faire appel à un courtier en immobilier est la meilleure solution. Monemprunt.com est un courtier en ligne gratuit qui négociera pour vous un prêt immobilier au meilleur taux. Par son pouvoir de négociation et sa relation préférentielle avec les banques, votre expert dédié obtiendra pour vous le meilleur prêt immobilier ainsi qu'une assurance emprunteur à moindre coût. Il vous suffit de faire une estimation en quelques clics et un expert pourra répondre à toutes vos questions.

Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Construire en corse
Votre rêve est de construire votre maison en Corse ? Contrairement aux idées reçues, l’île de Beauté n’est pas réservée uniquement qu’aux ménages les plus fortunés. Il faut y composer avec certaines contraintes locales, mais il est tout à fait possible pour un budget modeste de bâtir une maison avec un coût au mètre carré qui ne s’envole pas.
maison bord de mer
Acheter en bord de mer, c’est le rêve de nombreux Français. De la petite habitation de pêcheur sur la côte Atlantique en passant par la villa contemporaine sur les côtes méditerranéennes, ou encore la villa néo-basque ou la maison de ville dans une station balnéaire,

Trouvez le meilleur prêt

Essayez, c'est gratuit!


3 min
J'estime mon prêt