Terrasse, cour privative, jardin : achetez un appartement avec un espace extérieur

Un rez-de-jardin, une terrasse, une cour, voilà autant d’espace précieux et de surfaces à ciel ouvert qui, en pleine ville, attirent la convoitise. Séduisant, ce petit plus est aussi une solution pour capitaliser sur la valeur du bien et s’assurer le jour de la revente d’un effet coup de cœur. Mais attention, en copropriété, ce petit lopin de terre ou d’espace supplémentaire peut entraîner quelques discordes. Voici les règles à connaître si vous souhaitez acheter un appartement avec un espace extérieur et en jouir du mieux possible.

pexels-pixabay-259588-min-ConvertImage.jpg

Le régime qui encadre votre espace extérieur

Vous avez trouvé un appartement qui vous fait craquer notamment pour sa terrasse unique ou le jardin qui en fait une sorte de petite maison en plein cœur de la ville ? L’espace extérieur peut rapidement devenir une véritable annexe de l’appartement tant il est plaisant d’y passer du temps aux beaux jours. Avant de passer à l’achat, nous vous recommandons de vous renseigner sur le régime prévu pour cet espace en particulier dans le règlement de copropriété.

Il existe deux possibilités.

  • Soit il s’agit d’une partie privative, achetée par exemple par l’ancien propriétaire, qui vous donne donc un usage exclusif. Vous êtes chez vous, et pouvez faire ce que bon vous semble.
  • Soit, seconde possibilité, il s’agit d’une partie commune. Dans ce cas, si le règlement de copropriété le prévoit, vous pouvez en avoir un usage privatif. Cet usage peut être exclusif pour un ou plusieurs copropriétaires. En l’absence de toute mention dans le règlement de copropriété, alors il s’agit d’une partie commune classique, dont l’usage est partagé.

Cette distinction est très importante car elle conditionne l’aménagement que vous pouvez réaliser et notamment les éventuelles constructions.

Impossible en effet de venir poser un cabanon de jardin ou toute autre installation dans une partie commune ! L’ensemble des règles doit être consigné dans le règlement de copropriété. Pour installer un élément ancré dans le sol ou encore des éléments muraux (comme une paroi, un claustra), il faut au préalable obtenir une autorisation lors d’une assemblée générale (une décision explicite des copropriétaires ne pouvant être prise qu’à la majorité de l’article 26 de la loi du 10 juillet 1965).

pexels-deva-darshan-1637080.jpg

Un appartement avec espace extérieur, combien ça coûte ?

Petite ou grande terrasse comme balcon et jardin peuvent faire flamber la valeur d'un appartement en ville. Dans les grandes métropoles comme dans les communes plus modestes, il s’agit d’un élément qui va apprécier la valeur d’un bien. Oui, mais quel est le surcoût réel ? On estime qu’en moyenne, le surcoût lié à un balcon ou une terrasse par rapport à un bien immobilier qui n’en possède pas est compris entre 8 et 9 %. Plus cet espace extérieur est vaste et plus l’écart de prix augmente.

Un autre critère à prendre en compte est le niveau auquel est situé cet espace extérieur. La surprime est la plus forte pour les biens situés en rez-de-chaussée (qui disposent donc d’une cour ou d’un jardin privatif) et pour les biens les plus en hauteur. Une terrasse située au dernier étage avec une vue dégagée, c’est le jackpot !

Ces chiffres sont à modérer en fonction de la localisation. En effet, la valeur qu’apporte un balcon, une terrasse ou encore un jardin privatif est plus forte dans les villes qui bénéficient d’un bon ensoleillement. À Paris, à Lille ou encore à Nantes et Strasbourg, s’offrir un balcon entraîne un surcoût plus réduit qu’à Aix-en-Provence, Lyon, Marseille ou Nice.

Acheter et financer un appartement avec un espace extérieur

Trouver un appartement qui possède un joli balcon ou encore qui donne accès à une cour intérieure, ce n’est pas toujours très simple. Vous pouvez vous tourner vers les projets neufs. Par recherche d’esthétisme mais également pour apporter toujours plus de confort, nombreux sont les constructeurs qui osent les balcons et les terrasses. Une solution qui vous permet d’accéder à des biens aux dernières normes de construction, toujours rassurant.

Sur le marché de l’ancien, il vous faudra faire preuve de patience mais, le moment venu, de réactivité ! Les biens qui possèdent un espace extérieur sont moins nombreux et s’échangent en général plus rapidement. Notre conseil ? Suivre les petites annonces en ligne en vous créant des alertes spécifiques avec l’espace extérieur que vous visez. Vous pouvez par exemple recevoir chaque jour une liste des nouvelles annonces qui contiennent le mot « terrasse », « jardin » ou « cour ».

Pour accéder à des biens plus exclusifs et gagner du temps, vous pouvez également faire confiance à un professionnel de l’immobilier. Toutes les agences peuvent vous accompagner. Il en existe même qui sont spécialisées et ne proposent que des biens possédant des terrasses, cours privatives ou jardins. Vous pouvez trouver ces professionnels à Paris ou à Lyon notamment.

En ce qui concerne le financement, disposer d’un espace extérieur engendre comme nous l’avons vu un surcoût. Il est donc plus que jamais essentiel de vérifier votre capacité d’endettement et de définir l’enveloppe dont vous pouvez profiter pour votre achat avant de vous lancer. À ce sujet, votre courtier pourra vous accompagner. Les experts de MonEmprunt.com sont à votre service pour monter votre projet de financement et vous aider dans toutes les étapes.

Profile picture for user Geoffroy Barre
Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Maison avec jardin ou grande terrasse
Un rez-de-jardin, une terrasse, une cour, voilà autant d’espace précieux et de surfaces à ciel ouvert qui, en pleine ville, attirent la convoitise. Séduisant, ce petit plus est aussi une solution pour capitaliser sur la valeur du bien et s’assurer le jour de la revente d’un effet coup de cœur. Mais attention, en copropriété, ce petit lopin de terre ou d’espace supplémentaire peut entraîner quelques discordes. Voici les règles à connaître si vous souhaitez acheter un appartement avec un espace extérieur et en jouir du mieux possible.
quitter ville pour la campagne
Votre appartement est devenu trop petit ? L’espace dont vous disposez vous semble aujourd’hui étriqué et vous avez envie de liberté ? Le moment est peut-être venu de sauter le pas et d’aller vivre en maison. Si vous ne jurez plus que par les petites annonces de maison avec terrain et que vous réfléchissez déjà aux légumes que vous aurez dans votre nouveau potager, il est temps d’agir. MonEmprunt.com vous apporte des conseils précieux pour préparer ce changement et quitter votre appartement afin d’aller vivre dans une maison avec jardin.

Trouvez le meilleur prêt