Prêt immobilier : les étapes à connaître jusqu'au premier remboursement

 

Acheter un bien immobilier nécessite souvent la recherche d’un financement pour pouvoir payer tout ou une partie de la somme nécessaire. Que vous soyez dans les démarches pour votre premier achat ou déjà rompu à l’exercice, vous devrez suivre certaines étapes incontournables. Depuis la phase initiale de recherche d’un bien jusqu’à la première mensualité de votre prêt immobilier, voici le chemin (parfois intimidant) à suivre.

L’avant-vente : de la définition du projet à la recherche du meilleur crédit

La toute première étape avant même la sollicitation des banques pour obtenir un prêt immobilier consiste à bien définir son projet. Malheureusement, cette étape est souvent négligée. Pourtant, prendre le temps de bien définir vos envies tout en évaluant votre capacité d’emprunt est primordial. Pourquoi ? En fonction de vos revenus mais aussi des charges qui pèsent sur votre foyer, de votre projet de vie et de votre vision, vous allez pouvoir cibler un type de bien… et une enveloppe qui y correspond.

Bien définir sa capacité d’emprunt (c’est-à-dire la somme que vous pouvez demander à une banque pour financer l’achat) est important pour ne pas perdre du temps et craquer sur un bien que vous ne pourrez pas vous offrir. À l’inverse, c’est aussi une solution pour ne pas se restreindre et avoir un champ de recherche trop resserré en sous-estimant sa capacité à emprunter.

Comment définir votre capacité d’emprunt et évaluer les possibilités qui s’offrent à vous pour votre projet immobilier ? Vous pouvez vous lancer vous-même en définissant les critères de votre projet immobilier, regarder les prix du marché qui correspondent puis solliciter une banque pour connaître la faisabilité d’un crédit immobilier.

Une autre approche consiste à se faire accompagner par un professionnel du crédit comme un courtier. Il peut, au regard des documents que vous allez lui confier sur votre situation personnelle et professionnelle, estimer le budget que vous pouvez mobiliser dans votre projet d’achat.

À savoir : Une étude de financement ou une évaluation de la capacité d’emprunt n’est pas obligatoire avant de se lancer à la recherche d’un bien immobilier. Vous pouvez par exemple signer un compromis de vente sans jamais avoir poussé la porte d’une agence bancaire. Néanmoins, de plus en plus d’agents immobiliers demandent des garanties financières pour vous faire visiter des biens. Ils se protègent ainsi contre les offres qui ne sont pas sérieuses. Alors, si vous en avez la possibilité, prenez le temps de bien préparer votre projet et son financement avant d'éplucher les annonces. Si un coup de cœur surgit, vous saurez instantanément si vous pouvez ou non vous positionner.

Le montage du dossier de financement

Vous avez trouvé l’appartement coup de cœur et vous vous êtes engagés en signant un compromis de vente ? Vous hésitez encore mais votre choix est presque fait ? Le moment est alors clé. Un vrai point de bascule s’amorce. Vous devez rapidement trouver un financement pour vous assurer que votre proposition est solide et mener la vente à son terme. A minima, il vous faut une simulation et un “accord de principe” pour rassurer le vendeur et échanger avec le notaire qui va gérer la vente.

La recherche du crédit immobilier idéal doit se faire en sollicitant plusieurs établissements bancaires. Mais puisque les choses s’accélèrent et que vous vous êtes engagés avec un avant-contrat ou sur le point de le faire, ne perdez pas de temps. Plutôt que de faire vous-même le tour des établissements bancaires, vous pouvez demander à un courtier de vous accompagner.

Un courtier est un professionnel intermédiaire entre vous et les établissements bancaires agissant dans votre intérêt pour trouver une offre qui correspond à votre profil d’emprunteur. Son rôle est de vous assister et de vous orienter vers la banque dont l’offre est la mieux adaptée à votre situation. Que vous soyez primo-accédant ou déjà multi-propriétaire, jeune actif ou senior, avec des revenus confortables ou au contraire modestes, le courtier va trouver un établissement à même de répondre positivement à votre demande de financement.

Pour cela, il va monter un dossier complet en fournissant aux banques qu’il contacte de nombreux justificatifs sur votre situation personnelle et professionnelle. Vous devrez lui communiquer vos bulletins de salaire, vos relevés de compte, l’état de votre patrimoine financier et immobilier et les éventuelles rentes perçues ou payées. Ces informations permettent de constituer votre dossier et ne sont jamais communiquées à un tiers. Les éléments sont d’ailleurs détruits une fois le dossier instruit et ne sont pas conservés.

De l'accord de principe de la banque à l’offre de prêt définitive

Selon la nature de votre projet immobilier, un courtier peut vous proposer une ou plusieurs offres. Si vous décidez de donner suite, alors tout va s’enchaîner rapidement. Vous pourrez valider une offre de prêt émise 10 jours calendaires après sa réception. Il s’agit du délai de réflexion qui débute le lendemain du jour où vous recevez l’offre. À partir du 11e jour, vous pourrez répondre positivement et lancer le crédit.

Selon les banques, plusieurs formalités pourront vous être demandées. Le plus souvent, l'ouverture d'un compte dans la banque choisie est un minimum pour que les fonds puissent y être déposés. Mais en complément, l’établissement bancaire peut exiger que vous rapatriiez l’ensemble de vos comptes détenus ailleurs.

En parallèle, la banque va se rapprocher du notaire en vue de la conclusion de la vente afin de gérer le mouvement de fonds.

L’après-vente : le remboursement du prêt

Vient le grand jour, celui de la signature de l'acte de vente. Dès lors, vous êtes propriétaire.

Le remboursement du prêt peut commencer.

L’ultime étape de votre crédit immobilier est le déblocage des fonds, qui intervient le jour de la vente ou légèrement avant la signature. selon le calendrier prévu avec la banque. Vous pourrez commencer à procéder au remboursement pendant la durée prévue au contrat. Tous les mois, vous rembourserez une somme fixe permettant de réduire le capital restant dû. Pendant son remboursement, votre crédit pourra évoluer. C’est d’ailleurs là que le travail mené en amont avec un courtier portera ses fruits. Vous pourrez en effet moduler au besoin les mensualités à la hausse comme à la baisse selon votre situation ou même procéder à un remboursement anticipé partiel. Ces évolutions du crédit (baisse ou augmentation de la mensualité, diminution ou allongement de la durée de remboursement) peuvent parfois se faire de manière totalement gratuite. 

À condition d’avoir négocié cela lors de la signature initiale du contrat !

Définir sa capacité d’emprunt, monter son dossier de financement puis gérer le transfert des fonds au moment de la signature avant d’enfin pouvoir rembourser son crédit, c’est un processus long. L’accompagnement d’un courtier est fortement recommandé pour ne pas commettre d’erreur et pour optimiser sur tous les aspects votre projet. Recherche du meilleur taux, négociation des conditions, accompagnement dans les démarches administratives. Cet intermédiaire ne vous laissera jamais sans réponse.

Photo de Emmanuel Frattini
écrit parEmmanuel Frattini
Le 24 juillet 2018

Bio: Emmanuel Frattini, travaille depuis plus de 20 ans dans l’univers bancaire. En 2017, il décide s'associer avec Arnaud Guilleux, lui aussi spécialiste du crédit immobilier pour monter Monemprunt.com. Un service de courtage 100% en ligne.

Ces articles pourraient vous intéresser :

  • Comment trouver le bien immobilier idéal ?

    Image de Couverture article Comment trouver le bien immobilier idéal ?

    Vous vous apprêtez à acheter votre premier bien et vous ne connaissez pas précisément les étapes qui vous attendent ? Voici les 6 étapes à respecter pour trouver votre bien immobilier.

  • Devenir propriétaire : les aides pour les primo accédants

    Image de Couverture article Devenir propriétaire : les aides pour les primo accédants

    Le moment est venu de vous lancer dans la construction de votre premier bien immobilier ? Il s’agit d’un véritable projet de vie qui doit être mûrement réfléchi. Quels sont les avantages à être primo-accédant et à faire construire pour la 1ère fois ? Monemprunt.com vous éclaire sur le sujet.

  • Nos conseils pour réussir votre premier achat immobilier

    Image de Couverture article Nos conseils pour réussir votre premier achat immobilier

    Réussir son premier achat immobilier, c'est le défi de tous les primo-accédants. Du choix du bien jusqu'à l'obtention du prêt, nous vous conseillons.

Dans la même catégorie :