10 astuces pour bien investir dans son premier achat immobilier

Se lancer dans un premier achat immobilier est une étape intimidante. Entre l’envie de devenir propriétaire et le stress que génère cette recherche du bien rêvé, il n’est pas toujours simple d’être primo-accédant. Pour vous aider, nous listons ici 10 astuces. Elles sont pensées pour vous accompagner afin de bien investir tout en réalisant votre rêve d’avoir votre « chez-vous ». Pas à pas, le chemin de la propriété va se dessiner.

Commencez à vous constituer une épargne tôt

Pour acheter un bien immobilier, le financement par un crédit bancaire peut vous aider à financer tout ou une partie de votre acquisition. Les banques ont souvent des réticences face aux projets qui nécessitent un financement intégral, incluant en plus du bien immobilier les frais de notaire et les éventuels frais d’agence. Elles se révèlent moins fermées face aux dossiers pour lesquels les emprunteurs disposent d’une épargne mobilisable couvrant ces frais.

Moralité : il est recommandé de commencer à vous constituer dès que vous le pouvez une épargne. Celle-ci sera lors de votre premier achat la preuve de votre sérieux et un élément qui viendra réduire le coût global de l’opération. Vous prouvez votre capacité d’épargne et votre motivation !

Pour constituer cette épargne, de nombreux instruments sont à votre disposition. Le traditionnel Livret A mais aussi les outils pensés pour l’immobilier comme le Plan d’Epargne Logement (PEL) ou le Compte Epargne Logement (CEL).

budget.jpg

Définissez un budget réaliste

Pour un premier achat, comme pour tout nouvel achat immobilier, la question du budget est centrale. Il convient de définir le bon budget : les mensualités du futur crédit ne doivent pas faire basculer votre équilibre financier et faire évoluer votre taux d’endettement dans des proportions trop importantes. La règle des 33% d’endettement (le total des charges de votre ménage devant représenter au maximum un tiers de vos revenus) est souvent appliquée.

Essayez de déterminer en fonction de votre capacité d’endettement et de vos envies la mensualité future idéale. Elle ne doit pas être trop basse - aux risques d’augmenter le coût total du crédit - avec une part d’intérêt élevé. Elle ne doit pas non plus être trop importante, car elle risquerait alors de vous mettre dans le rouge en réduisant totalement votre capacité d’épargne.

Pensez à demain (et non à aujourd’hui)

Partez à la recherche d’un immobilier correspondant à vos envies du moment… mais aussi à votre besoin futur ! Parce qu’un achat immobilier représente un investissement important et que les déménagements à répétition ne sont pas forcément agréables, mieux vaut sélectionner d’emblée un bien qui corresponde à vos attentes actuelles mais également à vos aspirations de demain. Intéressez-vous notamment à la surface habitable et au nombre de chambres disponibles si vous projetez de fonder votre famille et d’avoir des enfants. Au contraire, si vous êtes primo-accédant mais que vous ne souhaitez pas avoir d’enfants dans votre premier logement, vous pouvez sélectionner une surface plus réduite, et envisager dans un second temps le déménagement.

Visitez, visitez, visitez plusieurs biens immobiliers

Pour choisir le bien immobilier idéal et avoir la certitude de faire le bon choix, la comparaison est importante. Voilà pourquoi nous vous recommandons de visiter, visiter et encore visiter des biens immobiliers. N’allez pas visiter des biens immobiliers que vous ne pouvez pas vous offrir ou des appartements / maisons qui répondent à vos exigences en matière de surface, d’aménagement… mais dont la visite n’est guidée que par votre simple curiosité !

La phase de recherche d’un bien immobilier peut souvent s’avérer longue et fastidieuse. Alors autant ne pas perdre de temps. Définissez votre liste de critères et sélectionnez uniquement des biens qui correspondent à vos envies. Pour gagner du temps, vous pouvez vous adjoindre les services d’un agent immobilier ou d’un professionnel indépendant qui dispose de son réseau et de certains biens en exclusivité.

coûts.jpg

Pensez aux coûts annexes

Acheter un bien immobilier ne se limite pas « simplement » au coût du bien en lui-même. Devenir propriétaire induit en effet bien d’autres dépenses auxquelles les primo-accédants ne sont pas toujours préparés.

  • Pour l’achat d’un bien ancien, ne négligez pas le coût des travaux. Avant de faire une offre d’achat, vous pouvez solliciter la visite de plusieurs professionnels pour obtenir des devis complets. Les travaux peuvent être intégrés dans votre offre de prêt, ou faire l’objet d’un crédit séparé (prêt personnel ou crédit à la consommation)
  • Pour l’achat d’un bien neuf, tout n’est pas inclus. Il est souvent nécessaire de mettre la main à la poche pour les finitions temps à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pensez par exemple au sol, à la cuisine, à la salle de bain, sans oublier les clôtures ou les aménagements extérieurs.
  • En devenant propriétaire, vous devrez désormais honorer chaque année une taxe foncière. Son coût est variable selon la surface du bien et la commune dans laquelle vous résidez. Pensez à vous renseigner à l’avance sur son montant afin de ne pas avoir de mauvaise surprise.

Désormais, en qualité de propriétaire, toutes les dépenses seront à votre charge. Entretien et remplacement des équipements seront à régler. Un budget qui peut rapidement être important dans un bien qui nécessite un changement du système de chauffage, une modernisation de certains équipements, etc.

Choisissez une bonne localisation

En immobilier, l’emplacement est primordial. Il s’agit même comme vous le diront de nombreux spécialistes de l’élément principal à prendre en compte notamment en vue de la revente. Ainsi, dans votre recherche du bien immobilier idéal, ne perdez pas de vue cette notion de l’emplacement. Vous avez totalement le droit d’avoir un coup de cœur pour un bien immobilier en pleine campagne, ou encore pour un appartement dont l’emplacement n’est pas idéal… mais il s’agira alors d’un point négatif le jour où vous souhaiterez passer à un autre projet et vous séparer de ce fameux bien.

primo-accédants.jpg

Utilisez les aides pour les primo-accédants

Pour les primo-accédants, une aide à l’accession est disponible : il s’agit du prêt à taux zéro plus ou PTZ+. Cette aide financière uniquement valable pour le premier achat d’une résidence principale (ou pour toute personne qui n’a pas été propriétaire de son domicile durant les deux dernières années) ne permet pas de financer la totalité de l’opération, mais peut toutefois attendre jusqu’à 40 % du coût total de l’opération. Pour connaître le montant avec précision, il faut se reporter à la zone dans laquelle se situe le bien, et également respecter des conditions. Vos ressources ne doivent pas dépasser un plafond, fixé en fonction de vos charges de famille et de la zone où se situe votre futur logement.

Intéressez-vous à cette aide et vérifiez si vous êtes éligible en prenant connaissance des conditions d’attribution du Prêt à Taux Zéro. Le crédit à taux zéro peut vous aider à financer sans intérêt une partie de votre logement, et ainsi optimiser votre investissement.

Demandez l’aide d’un courtier en immobilier

Pour bien réussir un premier achat immobilier, trouver le meilleur taux et les meilleures conditions d’emprunt est primordial. Vous pensez pouvoir vous lancer à la recherche du meilleur crédit par vos propres moyens ? Vous pouvez essayer de trouver la meilleure offre en effectuant vous-même le tour des différents établissements bancaires. Si vous souhaitez économiser du temps, une alternative existe : faire confiance à un courtier en crédit immobilier. Ce dernier va agir en tant qu’intermédiaire et avec votre dossier, partir à la recherche de la meilleure offre auprès de son réseau.

Selon votre situation personnelle et professionnelle, votre projet ainsi que l’état de vos finances, un courtier en crédit immobilier pourra vous apporter plusieurs offres personnalisées. Grâce à lui, vous pouvez obtenir un taux plus bas que le marché et des conditions bonifiées, adaptées à votre besoin.

Négociez votre prêt immobilier

Vous avez trouvé le bien immobilier idéal ? Vous avez trouvé un crédit avec d’excellentes conditions ? Afin d’optimiser encore votre investissement, ne négligez pas la phase de négociation. Certains appartements ou certaines maisons s’échangent rapidement et ne peuvent pas faire l’objet d’une négociation. Mais dans de nombreux cas, vous avez la possibilité de demander un geste au vendeur.

N’effectuez pas une proposition incohérente, mais réfléchissez et envoyez une offre avec un prix que vous pouvez régler, en dessous de ce que demande le cédant. Plusieurs milliers d’euros peuvent être ainsi économisés !

Ne négligez pas l’assurance de prêt

La recherche du meilleur crédit, et notamment d’une offre avec un taux bas, concentre en général l’attention des primo-accédants. Il convient de ne pas s’intéresser uniquement au taux qui sera appliqué au crédit immobilier, mais également au coût de l’assurance de prêt pour ainsi faire le bon choix d’assurance pour son emprunt. Imposée par la plupart des organismes de crédit, l’assurance de prêt vous protège ainsi que la banque en cas de survenue d’un événement imprévu (décès, invalidité, incapacité ou perte d’emploi, accident, etc.). Cette assurance peut très vite représenter plusieurs milliers d’euros. Grâce aux lois successives qui apportent une plus grande liberté aux emprunteurs, vous avez la possibilité de ne pas choisir l’assurance par défaut proposée par la banque.

Comme pour le crédit immobilier, vous pouvez faire jouer la concurrence et utiliser une délégation d’assurance en sélectionnant un organisme tiers. Il s’agit là d’un effort réel mais avec plusieurs milliers d’euros d’économies à la clé. Un effort qu’il est bon de faire, notamment dans le cas d’un premier achat immobilier.

A vous de jouer !

Vous pouvez dès à présent réaliser une estimation de prêt en 5 minutes sur notre site pour savoir si votre projet est finançable, et acheter le bien immobilier dont vous rêvez

Profile picture for user Geoffroy Barre
Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Premier achat immobilier
Se lancer dans un premier achat immobilier est une étape intimidante. Entre l’envie de devenir propriétaire et le stress que génère cette recherche du bien rêvé, il n’est pas toujours simple d’être primo-accédant. Pour vous aider, nous listons ici 10 astuces. Elles sont pensées pour vous accompagner afin de bien investir tout en réalisant votre rêve d’avoir votre « chez-vous ».
Courtage immobilier
Vous vous apprêtez à acheter votre premier bien immobilier et vous ne connaissez pas précisément les étapes qui vous attendent ? Vous voulez vous relancer dans un nouvel achat, et vous avez besoin d’une petite piqure de rappel sur les grands temps forts qui mènent à la propriété ? Voici une liste de 6 étapes à respecter pour trouver votre bien immobilier.

Trouvez le meilleur prêt

Essayez, c'est gratuit!


3 min
J'estime mon prêt