Les points à vérifier absolument lors de la visite d’un bien avant d’acheter

Avant d’acheter votre appartement ou votre maison, vous devez impérativement passer certains points en revue. Pour vous aider dans votre choix et vous apporter des informations sur que ce que vous allez acheter, cette attention particulière à de nombreux détails va vous permettre d’éviter de mauvaises surprises. Alors, entre vérifications techniques, petit coup d’œil sur certains éléments ou encore questions à poser, nous faisons le point sur ce que vous devez vérifier lors de la visite d’un bien immobilier avant de l’acheter.

La proximité immédiate du bien immobilier

Ne passez pas le seuil de la porte d’entrée. Une bonne visite débute déjà à l’extérieur. Vous le savez, on ne le répète jamais assez, l’emplacement est capital. Alors, il est important de s’intéresser au quartier et à sa réputation mais également à la qualité de ses commerces ou de son parc résidentiel. Même si vous craquez pour un superbe duplex ou pour une maison à votre goût, vous ne pourrez pas l’extraire de son emplacement, et le soustraire dans le choix final d’un futur acheteur le jour de la revente. Oui, il faut déjà penser à l’environnement du bien que vous voulez acheter pour pouvoir le revendre un jour… Paradoxal.

Au-delà d’arpenter le quartier, intéressez-vous à l’état de la copropriété. Un coup d’œil sur la façade de l’immeuble mais également aux parties communes vous aidera à comprendre si l’entretien est régulier et suivi. Des travaux réalisés à la hâte qui sont de vrais « cache-misère » seront synonymes de frais à prévoir à l’avenir.

Idem pour une maison. L’entretien des espaces verts et des rues adjacentes témoigne du sérieux de la copropriété et/ou des services municipaux. N’oubliez pas également que la présence de systèmes de sécurisation (interphone, digicode, porte blindée) ou encore de clôtures sont des éléments de réassurance. Les parties communes ou l’environnement proche d’un bien immobilier sont à décrypter pour en tirer des informations très instructives.

min article.JPG

Le logement en lui-même

On entre dans le logement en lui-même. Que faire ? Que faut-il regarder ? Il est important de ne pas avoir trop de points à vérifier lorsque vous découvrez pour la première fois un bien immobilier. Ce qui compte avant tout, surtout lorsque vous achetez votre résidence principale, c’est le coup de cœur. Notre conseil : laissez pendant quelques secondes votre rationalité de côté et laissez parler vos sentiments. Si vous avez un excellent ressenti, c’est un bon début. Si au contraire, votre première perception est plutôt négative et que vous n’avez pas envie de vous projeter, inutile de vous poser trop de questions techniques. L’émotionnel en premier.

Vous avez eu un coup de cœur ou au moins l’envie de vous imaginer dans le logement ? Alors vous pouvez vous lancer dans l’analyse de plusieurs points essentiels.

  • On lève la tête, on regarde partout : il faut regarder l’état du plafond, des murs et des fenêtres. Leur état actuel est une traduction de l’entretien du propriétaire voire des précédents occupants. Des murs sales et abîmés en disent souvent très long sur les (mauvaises) habitudes installées. Surtout, on peut déjà anticiper d’éventuels frais à réaliser. Des ouvertures dégradées et ou en simple vitrage seront à remplacer. Des cloisons trop fragiles ou devenues inutiles seront à faire tomber. Ne négligez pas également le sol. Sous un parquet qui peut sembler récent se cache parfois de très mauvaises surprises… posez des questions pour savoir quand et par qui ont été réalisés les travaux d’aménagement.
  • Après les « murs », on passe à l'exposition, la clarté et la distribution. Car dans tout bon logement, ce qui compte, c’est la lumière ! Une exposition bien pensée dès la conception de la maison ou de l’appartement est capitale. En maison par exemple, une terrasse qui profite de la lumière en fin de journée est un vrai bonus. Le nombre d’ouvertures ainsi que la distribution des pièces sont également des éléments très importants. Il faut que le flux de lumière soit bien guidé… ou que vous ayez la possibilité de mieux le diriger après travaux !
  • Vient ensuite un sujet plus technique. Il faut s’intéresser aux équipements et notamment regarder le mode de chauffage et de production d'eau chaude. Là encore, osez poser des questions pour connaître l’âge des équipements en place. Renseignez-vous également sur les servitudes. Si vous préférez par exemple l’énergie gaz, il est possible de convertir votre installation, encore faut-il que le gaz soit accessible en limite de parcelle.
  • Dernier grand sujet : la surface. Il ne faut pas se focaliser sur le nombre de mètres carrés, mais le prix reste intimement lié à la surface totale. Il est toujours important d’avoir un ratio prix/mètres carrés. Lorsque vous finissez votre visite, renseignez-vous sur la disponibilité du bien. Un bien immobilier en vente peut être disponible immédiatement - une fois la vente définitive actée - ou au contraire n’être disponible que dans plusieurs mois si les propriétaires actuels doivent trouver à se reloger et n’ont pas encore de solution.

L’environnement administratif et juridique

Si vous avez effectué une visite et que vous envisagez de vous positionner pour l’achat d’un bien immobilier, il reste encore une étape primordiale : l’analyse de l’environnement administratif et juridique. L’achat d’un bien immobilier, c’est aussi une quantité importante de démarches et d’éléments officiels.

Par où commencer ? Vous pouvez demander directement au vendeur ou à son représentant - l’agent immobilier - les diagnostics déjà réalisés ainsi que tout document qui participe à votre bonne information. Un plan du logement, un règlement de copropriété ou encore un devis pour des travaux importants à réaliser (et qui impactent le prix de vente du bien) sont autant de documents précieux.

Sachez que pour aboutir, une vente immobilière doit au préalable donner lieu au rassemblement de nombreux documents et à la constitution d’un dossier complet par le notaire. Glanés tant auprès du vendeur que du service urbanisme de la mairie, les justificatifs vous aideront à en savoir plus. Cet accompagnement réalisé par le notaire est le gage d’une vraie sécurité. Reposez-vous sur cette expertise du notaire et/ou de l’agence immobilière, mais ne laissez jamais de zone floue. Posez des questions, encore et toujours, pour bien acheter, faites vous accompagner d’un expert pour vous guider dans votre achat .

Profile picture for user Geoffroy Barre
Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Courtage immobilier

Avant d’acheter votre appartement ou votre maison, vous devez impérativement passer certains points en revue.

Attestation de capacité d’emprunt
Pour les futurs acquéreurs, l’incertitude du marché immobilier depuis le début du confinement peut susciter des inquiétudes. D’autant que pour la reprise, les visites de biens à vendre risquent de devenir sélectives. Si vous souhaitez valoriser la solidité de votre projet, Monemprunt.com vous délivre gratuitement une attestation de capacité d’emprunt. On vous explique tout !

Trouvez le meilleur prêt