Immobilier : investir quand on est jeune, c’est possible !

Investir tôt dans l’immobilier pour « faire travailler » son argent immédiatement

Une fois le premier emploi trouvé, et les premières économies qui se présentent, il faut réfléchir à une stratégie d’épargne. Le schéma classique peut se limiter à un placement sur un livret ou un produit financier qui laisse l’argent disponible.

Ce choix prudent possède une limite : une rentabilité limitée. Alors, avec une prise de risque plus importante mais une bonne préparation en amont, il est possible de dynamiser son épargne avec l’immobilier.

  • Investir en étant jeune (dans l’immobilier ou avec un autre véhicule d’investissement), permet d’adopter de bonnes habitudes et de mieux gérer son argent. Il s’agit aussi de la meilleure façon de se constituer rapidement un capital ou une rente, pour en profiter ensuite tôt (avant la retraite).
  • L’immobilier est le seul investissement qui permet de bénéficier d’un effet de levier. Vous pouvez emprunter les sommes nécessaires pour acheter un bien et y apporter un peu de votre épargne, tout en conservant une épargne de précaution disponible (Livret A notamment).
  • Recourir à un financement bancaire et acheter un ou plusieurs bien(s) immobilier(s) en étant jeune permet de bénéficier de conditions bonifiées (taux faible, intérêt pour les banques car vous êtes un jeune actif voué à évoluer). De même, l’assurance de prêt sera moins coûteuse pour un jeune actif qu’un senior. Passé un certain âge il peut être plus difficile voire impossible d’investir.

Est-il possible de se lancer même en ayant une épargne faible ? Les banques sont-elles enclines à aider un jeune actif si ses revenus sont limités ? Les établissements bancaires vous accompagneront à une condition : que votre projet d’investissement immobilier soit cohérent avec votre profil, vos revenus et votre situation personnelle / professionnelle. Acheter un immeuble de rapport à 20 ans n’est pas possible pour tout le monde. Mais à bien y réfléchir, vous pouvez trouver un projet adapté pour vous.

article.jpg

Dans quel bien immobilier investir lorsque l’on est jeune ?

La première solution pour investir dans l’immobilier consiste à débuter avec un petit projet. Et il en existe une très grande variété : place de parking, garage fermé ou petit studio, regardez les prix bas. Les sommes que vous pourrez percevoir avec ces investissements seront limitées, mais la rentabilité (coût d’achat / revenus) sera excellente. Surtout, emprunter 5 000, 10 000 ou 15 000 € ou 30 000 € est bien plus simple qu’un montant à six chiffres.

Deuxième solution, ne pas investir dans l’immobilier en direct, mais au travers d’une société. Vous pouvez notamment vous allier à d’autres personnes et choisir la SCI comme véhicule d’investissement. Une SCI familiale est une bonne idée pour débuter et partager les risques (et même apprendre avec d’autres personnes plus expérimentées).

Et un projet plus gros ? Vous en avez la possibilité ! Rien ne vous interdit d’acheter un appartement ou une maison à louer avec un budget plus élevé. Encore une fois, l’important est de présenter à votre interlocuteur un projet bien ficelé. Si vous avez étudié la zone dans laquelle vous voulez investir, que le loyer projeté est réaliste, et que l’équilibre financier est atteint, les banques y seront sensibles.

Il ne faut pas oublier que, pour une banque, un investissement locatif est perçu de manière très différente en comparaison avec l’achat d’une résidence principale. Avec un investissement locatif, le loyer couvrira tout ou une partie du crédit. Il peut même être plus élevé que le crédit pour vous aider à dégager un cash-flow. Pour la banque, cela signifie un risque réduit même si vous rencontrez des difficultés (séparation, invalidité, chômage, maladie). A l’inverse, en achetant une résidence principale, le risque d’impayé en cas de problème est bien plus fort !

Investir dans l’immobilier en étant « jeune », comment faire ?

Il existe deux grandes possibilités, que vous pouvez combiner pour vous lancer.

Investir dans l’immobilier en devenant propriétaire de sa résidence principale

Il s’agit souvent du premier réflexe que l’on adopte. Ne plus payer de loyer et être « chez soi » est un objectif pour beaucoup de ménages. Si vous visez dans cet achat une logique d’investissement, alors vous ne devez pas acheter un bien « idéal ». Le but est plutôt de chercher la complication, un bien avec des travaux, un petit prix et un potentiel… qui génèrera de la plus-value à la revente.

En quoi l’achat d’une résidence principale peut-être un investissement ? Car la vente d'une résidence principale est exonérée de tout impôt au titre des plus-values. Vendez plus cher que l’achat, et vous gagnez de l’argent ! Simple, non ?

Investir dans l’immobilier en achetant un bien mis ensuite en location

Ici, l’objectif est de se créer un patrimoine. L’investissement locatif est une solution classique, souvent utilisée lorsque l’on est déjà propriétaire de sa résidence principale. Mais rien ne vous empêche de réaliser un investissement locatif en étant vous-même locataire !

Vous pouvez par exemple résider à Paris ou dans une grande ville dans laquelle vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas devenir propriétaire, et investir en parallèle dans une commune plus abordable avec un bien mis en location !

Profile picture for user Geoffroy Barre
Ecrit par
Le

Partager

Les articles qui pourraient vous intéresser

Acheter un maison quand on est expatrié
Vous vivez à l’étranger mais vous souhaitez investir dans l’immobilier en France ? Qu’il s’agisse d’acheter un bien qui deviendra ensuite votre logement lors de votre retour dans quelques mois ou années, ou encore de réaliser un placement (investissement locatif), des solutions sont accessibles. Nous faisons le point sur les dispositifs dont vous pouvez profiter pour acheter un bien en France en étant expatrié, en détaillant les conditions particulières à respecter.
Emprunter profession libérale

Quel que soit le métier exercé ou le projet porté, les professions libérales et les auto-entrepreneurs ne sont pas les profils les plus sûrs pour les établissements prêteurs.

Trouvez le meilleur prêt