Les frais d'agence

Pour tout savoir sur les frais d’agence immobilière

Lors de l’achat ou de la vente d’une maison ou d’un appartement avec l’appui d’une agence immobilière, des frais supplémentaires vont s’ajouter au prix initial du bien. Il s’agit des frais d’agence, équivalents à la rémunération de l’intermédiaire qui facilite la transaction.

Mais alors qui paie les frais d’agence ?

Dans la plupart des cas, c’est au vendeur qu’incombe la tâche de payer les frais d’agence. Mais cette commission est généralement répercutée sur le prix de vente du bien qui sera alors annoncé en FAI (frais d’agence inclus).

Dans de plus rares cas, une clause contractuelle peut être prévue désignant l’acquéreur comme la personne devant s’acquitter du paiement. Elle peut aussi acter de la répartition des frais entre le vendeur et l’acheteur.

Comment calculer ses frais d’agence ?

Cette commission est donc inévitable, mais alors à quoi s’attendre et surtout, est-il possible de savoir comment calculer les frais d’agence pour une vente ? Malheureusement non, car contrairement aux frais de notaire qui sont encadrés par la loi, les frais d’agence sont librement fixés.

Cependant, dans les pratiques courantes, ils sont estimés proportionnellement à la valeur du bien avec, en général, un pourcentage dégressif en fonction de l’importance du prix. Plus précisément, dans les agences françaises, les taux appliqués oscillent entre 3 % et 7 % du prix de vente.

Bien qu’il n’y ait pas de restriction sur la définition du montant des frais, ces derniers sont tout de même soumis à une certaine réglementation. En effet, ils doivent être exprimés en TTC et être clairement visibles dans l’agence.

Comment négocier les frais d’agence ?

Comme dans toutes les relations commerciales, il est possible de tenter la négociation. Et plusieurs approches existent pour faire baisser les taux, mais il faut savoir que la marge de manœuvre sera plus simple, si le bien vendu se trouve dans une ville cotée comme Paris, Nantes ou Rennes.

La première astuce est de démarcher la concurrence afin de trouver l’agence qui propose les taux les plus bas. Une fois ce travail fait, d’autres leviers peuvent être actionnés comme le fait d’invoquer la possibilité de vendre sans agence ou par le biais d’un mandataire immobilier dont la commission n’excède jamais les 3 %.

Dans un style radicalement opposé, il reste une solution plus « douce » ; signer avec l’agence un mandat d’exclusivité en contrepartie d’un taux avantageux.

Quand payer les frais d’agence ?

Le paiement des frais d’agence constitue l’étape finale, car il doit être effectué au moment où la vente est officialisée, c’est-à-dire quand l’acte de vente est signé chez le notaire. Aucun frais d’agence ne peut donc être dissocié du prix du bien, et par conséquent, ils ne doivent pas être payés en amont.

Une question concernant l’immobilier ? Un projet à financer ? N’hésitez pas à faire appel à un conseiller monemprunt.com.